• décembre 2, 2021
  • Aucun Commentaire
  • 422

Lycée des territoires Une Licence professionnelle viti/oeno par alternance

Lycée des territoires Une Licence professionnelle viti/oeno par alternance

Depuis novembre 2010, le Lycée des Territoires de Cahors-Le Montat accueille au sein du Domaine de Lacoste, une Licence Professionnelle « Viticulture, Oenologie, Innovation et Mondialisation ». Cette formation est menée en partenariat avec l’Université Paul Sabatier de Toulouse.

Elle permet de former des étudiants de la filière viticole à des postes de responsable technique tel que conseiller viticole à la chambre d’agriculture, maître de chai, responsable d’exploitation…. Les débouchés sont nombreux et variés.
Le 12 octobre 2021, L’Université a validé son évolution en formation par alternance dès la rentrée 2022.
Ainsi les jeunes admis dans cette formation bénéficieront d’un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation d’un an, pour approfondir leurs connaissances en viticulture et en oenologie.
Les vignerons lotois, futurs maîtres d’apprentissage s’ils le souhaitent, pourront recevoir un apprenti/alternant pouvant être issu d’une autre région viticole française, une réelle opportunité d’échange et de transmission de savoirs.
La promotion 2021/2022 est la dernière en formation dite « initiale ou continue » avec un stage de fin d’étude de 14 à 16 semaines suivi de la rédaction d’un mémoire et une soutenance orale.
La rentrée 2022/2023 et son alternance seront rythmées sur le calendrier viticole pour correspondre aux besoins des vignerons et des étudiants avec toujours une période d’activité professionnelle du 1er juillet au 31 octobre, la rédaction du mémoire et la soutenance.
De nombreux enseignants de la licence VOIM dispensent également des cours en DNO. Par ailleurs, cette formation comprend de nombreux intervenants extérieurs qui font évoluer leurs cours en fonction des dernières innovations oenologiques et technologiques de la filière. Cette pluralité d’intervention est un atout de la formation qui est d’ailleurs régulièrement souligné par le Haut Conseil de l’Evaluation de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur.
Sur le Domaine de Lacoste, les étudiants peuvent aussi s’entrainer et étudier sur une « parcelle école » pour avoir une meilleure connaissance des différents travaux et maladies de la vigne. A travers cette formation nous partageons notre passion pour le monde du vin.
Nous avons aussi une unité d’enseignenement (U.E) oenotourisme/gestion d’entreprise, un axe de développement majeur et de diversification pour les domaines viticoles. Certains exemples locaux et ce qui se fait à l’étranger, nous montrent que le modèle évolue et que ce n’est pas qu’un effet de mode.
« C’est une filière qui attire de plus en plus de monde, jeunes femmes et jeunes hommes passionnés par le vin et le monde viticole. Notre licence professionnelle est fière de son taux de réussite de plus de 90%. Nos étudiants intègrent très rapidement un domaine ou une entreprise quand ils ne décident pas de continuer vers un master ou un Diplôme National d’Oenologue. » dixit le coordinateur pédagogique de l’Université Paul Sabatier.