• janvier 16, 2022
  • Aucun Commentaire
  • 327

Revalorisation des retraites Pour la Section des anciens, le compte n’y est pas !

Revalorisation des retraites Pour la Section des anciens,  le compte n’y est pas !

Comme il était prévu par la nouvelle loi, le 1er novembre, un grand nombre de retraités ont vu leur retraite augmenter. Sont concernées les retraites des chefs d’exploitation.

Mais derrière cette grande annonce du gouvernement, se cache beaucoup de déçus !
Au final, on compte très peu de retraités ayant atteint les 1035 € par mois… Il est vrai que les bénéficiaires de cette revalorisation sont les chefs d’exploitation à carrière complète ayant accompli à minima 17,5 ans en tant que chef d’exploitation à titre principal (actuels et futurs retraités).
Mais seules les années de chef d’exploitation sont prises en compte dans le calcul de revalorisation.
Or, une grande majorité des retraités n’ont pas commencé leur carrière en tant que chef d’exploitation et cumulent quelques années d’aide familial.
Par ailleurs, les personnes qui cumulent plusieurs retraites sont également pénalisées car la revalorisation est calculée toutes retraites confondues ! Par exemple, une retraite de maire rentre dans le calcul d’éligibilité.
Après les annonces ronflantes du gouvernement sur cette loi, le grand public pense que tous les anciens chefs d’exploitation ont 1035 € de retraites.
En réalité, c’est loin d’être le cas ! Pour la Section des anciens, c’est inacceptable. Il est temps de rétablir la vérité !

Françis Andrieu, Président de la section des anciens exploitants de la FDSEA du Lot