• février 1, 2022
  • Aucun Commentaire
  • 372

la Fièvre porcine africaine se rapproche de notre frontière

la Fièvre porcine africaine se rapproche de notre frontière

la Fièvre porcine africaine se rapproche de notre frontière suite à la découverte de cas dans le Nord de l’Italie (27 à ce jour).

Cependant, au-delà du risque géographique, il existe un autre type de risque. En effet, la France est également soumise à un risque diffus et homogène sur l’ensemble de son territoire (appelé risque « sandwich ») lié à des denrées ou déchets alimentaires voire de mouvements illégaux de sangliers. (Pour rappel, la zone du Nord de l’Italie atteinte se situe à environ 580 km des premiers cas de FPA (Allemagne)).

Dans ce contexte, l’ensemble des réseaux professionnels agricoles et vétérinaires se mobilisent pour sensibiliser et alerter l’ensemble des acteurs. Dans ce cadre, il est important que les détenteurs (professionnels et non), les opérateurs, les transporteurs et les différents intervenants en élevage soient informés de la situation et des risques pour leurs activités. De plus, ces acteurs peuvent également participer à la sensibilisation d’autres acteurs en diffusant à leur tour ces informations. L’objectif est de toucher le plus de personnes possibles dont les petits détenteurs (porcs de compagnie, petits détenteurs non professionnels).

Dans ce cadre, le réseau des GDS est sollicité afin de diffuser des documents à leurs adhérents (toute espèce – en particulier la déclaration de détention, la vigilance FPA, les mesures de biosécurité et l’information spéciale pour les travailleurs détachés), salariés et partenaires professionnels et publics.

Le détail de cette communication et les documents sont présentés dans la note jointe.

Pour toute précision, veuillez contacter : emmanuel.garin.gdsf@reseaugds.com

Note sanitaire porcine – note n° 23
Fièvre porcine africaine : plan de communication: 2022-01-31-DossiersPorcins-PointInformation_n23 (1)