• mai 29, 2022
  • Aucun Commentaire
  • 783

Béduer Une reprise d’exploitation réussie grâce à la Safer Occitanie

Béduer Une reprise d’exploitation réussie grâce à la Safer Occitanie

Arrivant à la retraite sans successeur familial, Thierry Gautié cherchait un repreneur hors cadre qu’il a finalement trouvé. Avec l’appui de la Safer Occitanie, Guillaume Cayla a repris son exploitation laitière.

Éleveur laitier sur la commune de Béduer, Thierry Gautié travaillait avec un cheptel de 50 vaches et faisait partie du groupe des producteurs du Figeacois. Très attaché à la qualité, il s’est impliqué dans la démarche de constitution de Cantaveylot avec le passage en filière qualité bleu-blanc-coeur et a toujours tenu à maintenir son exploitation au bon niveau technique en investissant régulièrement. Mais aucun de ses enfants ne souhaitant reprendre la ferme, il envisageait de la transmettre « j’ai toujours veillé à avoir une exploitation viable et je voulais la vendre à un jeune agriculteur capable de maintenir l’activité pour que l’histoire continue et que vive cette belle entreprise, œuvre de toute une vie. Je l’ai proposée à la Safer Occitanie qui l’a rachetée et a lancé l’appel à candidature. Aussitôt, plusieurs candidats se sont manifestés. Je les ai reçu pour présenter ma structure…»
Vocation agricole
Guillaume Cayla n’est pas du milieu agricole mais a toujours été passionné par ce métier « je suis d’abord parti en mécanique agricole puis j’ai rencontré mon épouse et j’ai travaillé sur l’exploitation agricole de ses parents. J’ai toujours voulu être éleveur et j’envisageais de m’installer sur cette ferme mais cela a paru très compliqué. Au bout de quelques temps, nous avons pris la décision de partir nous installer ailleurs. Nous avons alors consulté les offres et visité plusieurs fermes sur le Cantal et le Lot. Certaines nécessitaient trop d’investissements avec des risques élevés. Puis nous sommes tombés sur l’annonce de la Safer Occitanie proposant la ferme de Thierry Gautié que nous avons rencontré. Le courant est passé immédiatement car j’avais suivi l’histoire de Cantaveylot et je connaissais la démarche qui est une belle aventure humaine. Mais il fallait entrer dans le concret et apprendre à se connaître. J’ai donc commencé par venir travailler avec lui en Contrat Emploi Formation Installation pendant un an en 2020/2021…»
Reprise de structure
Cette première année étant concluante, il décide alors de la reprendre avec son épouse et monte le dossier financier « je me suis rapproché de la Safer pour réaliser l’évaluation la plus juste possible. Grâce aux chiffres précis fournis par Thierry Gautié, j’ai pu constituer un dossier prévisionnel fiable que la banque a accepté. Parallèlement, j’ai monté mon dossier d’installation avec l’aide de la conseillère de la Chambre d’agriculture pour réaliser mon parcours complet. Le projet a consisté à racheter tout le corps de ferme, y compris la maison d’habitation. Car Thierry Gautié avait anticipé et aménagé une autre maison à 500 mètres pour sa retraite, une bonne idée. J’ai donc repris le cheptel, le matériel et le foncier avec le projet de construire un nouveau bâtiment avec toiture photovoltaïque pour les génisses et les équipements. Je suis heureux d’avoir repris une belle ferme qui tourne bien et produit du lait de haute qualité dans un environnement exceptionnel…»