• juin 29, 2022
  • Aucun Commentaire
  • 777

La filière « huile de bourrache du Lot » est lancée

La filière « huile de bourrache du Lot » est lancée

Une dizaine d’agriculteurs cultivent de la bourrache pour extraire l’huile des graines. Une bonne partie de leur production est achetée par le laboratoire local Nutergia qui élabore et commerciale cette huile dans un partenariat éco-responsable très novateur.

Après quatre années de recherche et de mise en place, cette démarche originale est aujourd’hui opérationnelle. Très bénéfique pour l’éclat et l’élasticité de la peau, riche en vitamine E et oméga-6, l’huile de bourrache fait une percée remarquable en cosmétique et en complément alimentaire. Il se trouve que le laboratoire Nutergia, numéro 3 Français du marché (250 salariés et 60 millions d’euros de chiffre d’affaire) est situé à Capdenac et Causse et Diège car fondé par Claude Lagarde de Capdenac. L’idée a donc germé dans la tête de Pascal Nowak de la coopérative Fermes de Figeac et d’Antoine Lagarde (Directeur de Nutergia) de créer une filière locale éco-responsable à haute valeur ajoutée pour obtenir ce produit.

30 hectares cultivés

Pascal Nowak témoigne « il fallait d’abord tester la faisabilité de cette culture de bourrache qui n’est pas évidente. C’est une plante méditerranéenne qui pousse rapidement et en continu, produisant des petites graines en permanence. Si nos sols sont bien adaptés, le plus délicat reste la maturation et la récolte car il faut d’abord la faucher et l’andainer pour laisser sécher les pieds avant de la moissonner. En pratique, les graines tombant au sol, on peut en perdre jusqu’à 80 %! Il a donc fallu concevoir un matériel de récolte spécifique… ». Par ailleurs, le tri de ces graines exige plusieurs passages en trieur afin d’éliminer les impuretés, plus de 40 % de la récolte. Après plusieurs années d’expérimentation, une trentaine d’hectares sont plantés en mode agro-écologique pour une production 2021 de 4 tonnes. Constitués en groupement « les jardins secrets du Quercy », une dizaine d’agriculteurs se sont diversifiés dans cette culture, produisant leur huile de bourrache, mais ont également engagé un partenariat original avec le laboratoire Nutergia.

La culture de la Bourrache est délicate, particulièrement au niveau de la récolte, comme le souligne André et Vincent Genot, producteurs à Rudelle.

Un prix attractif

Le Laboratoire a analysé ces graines de bourrache produites sur le Ségala et constaté leur excellente qualité. Très soucieux de produire dans une démarche éco-responsable, de s’approvisionner localement et de contribuer à la pérennité des fermes Lotoises, Nutergia a fait l’effort de proposer un prix d’achat bien supérieur à celui du marché pour assurer la rentabilité de cette culture. Animés par la volonté de créer cette filière locale à haute valeur ajoutée, les producteurs et le laboratoire ont donc contractualisé pour 2,5 tonnes de graines livrées en 2021. Nutergia a ainsi élaboré 20 000 pots d’huile de bourrache du Lot, identifiée sous ce nom, et désormais disponibles en pharmacie. Elle doit maintenant trouver sa clientèle pour en mesurer l’intérêt. Antoine Lagarde souligne « Nous sommes heureux de pouvoir travailler avec ces agriculteurs locaux et de valoriser leur culture. C’est un partenariat totalement novateur, original et inscrit dans notre volonté de responsabilité sociale et environnementale. Nous espérons l’étendre sur d’autres plantes qui sont en testage. Nous allons maintenant recueillir les retours de la clientèle … »

A noter que cette démarche a bénéficié de financements dans le cadre du partenariat Européen pour l’innovation, fonds FEDER et Agence de l’eau Adour Garonne.

europe