• juillet 8, 2022
  • Aucun Commentaire
  • 314

De la truite fraîche à la truite fumée

De la truite fraîche à la truite fumée

Sur la pisciculture du Blagour, la famille Dinkla a relevé le défi en créant un laboratoire de fumage et de conditionnement des truites qui représente désormais l’activité principale. L’activité tourne autour de l’élevage des truites, la pêche sur place et la vente en frais. Pour suivre l’évolution technique, ils décident ensuite de s’équiper en matériel afin de fumer quelques truites car la clientèle commençait à demander ce type de produit.

Ils ont monté un atelier de transformation des truites afin de s’adapter à la demande de la clientèle

Crise Covid

Monsieur et madame Dinkla souligne : « Au moment de la crise Covid notre activité s’est quasiment arrêtée. Nous avons contacté la conseillère de la Chambre d’agriculture, qui nous a bien aidé et nous a conseillé de créer un laboratoire de fumage pour proposer nos truites fumées sous emballage, pressentant que ce produit allait se développer. .».

Création du laboratoire

Ils décident alors d’investir dans un laboratoire de transformation des poissons et se font aider par la conseillère pour préparer les plans, choisir les équipements et monter les dossiers administratifs au niveau de l’hygiène et de la demande de subvention. « Le laboratoire complet représentait quand même 100 000 euros d’investissement dont 25 % de subvention possible par le FEAMP, le fonds national pour la pêche.

Ils élèvent des truites, bénéficiant de l’eau pure de la résurgence du gouffre du Blagour

Basculement de la consommation

La stratégie s’est vite avérée payante puisque la demande de truite fumée a explosé au détriment des poissons frais. A peine achevé, le laboratoire s’est mis à tourner à plein pour répondre à ce marché émergeant comme le précise Anne Dinkla « avant la Covid, nous vendions 90 % des truites vivantes et 10 % mortes et préparées. Aujourd’hui, nous vendons 70 % des truites transformées et 30 % vivantes. La consommation a complètement basculé, les clients devenant demandeurs de produits fumés sous emballage.