• juillet 9, 2022
  • Aucun Commentaire
  • 350

Abattoir ovin de Gramat : Le directeur, Martin Ostermeyer, précise la nouvelle ambition

Abattoir ovin de Gramat : Le directeur, Martin Ostermeyer, précise la nouvelle ambition

Son nouveau directeur, Martin Ostermeyer, dévoile ses projets. Martin Ostermeyer a des attaches locales, sa mère étant Aveyronnaise, et a travaillé dans divers groupes Européens au Royaume Uni, au Portugal, et chez Bigard, le leader Français de la viande.

Défense Paysanne « Quel est votre état d’esprit et votre vision pour cet abattoir ? »

Martin Ostermeyer «  J’ai découvert avec grand intérêt le plan de relance ovin porté par la profession Lotoise. C’est une excellente initiative car cette filière possède ici tous les atouts pour réussir à se développer, un terroir exceptionnel, une race magnifique, un élevage très bien intégré avec un schéma de sélection pointu et une qualité de production reconnue.

Défense Paysanne « Dans quel état est aujourd’hui l’abattoir ? »

Martin Ostermeyer « C’est un outil qui a rendu de grands services et est opérationnel, conforme à la réglementation, mais il faut reconnaître qu’il a besoin d’un sérieux effort de modernisation. Le groupe Bigard va investir plusieurs millions d’euros dans cette modernisation. C’est un effort très conséquent qui marque notre volonté de nous inscrire dans la durée en réalisant ici un outil de qualité, aussi bien pour les équipements que pour le personnel que nous souhaitons fidéliser en améliorant sa formation et ses conditions de travail… ».

Martin Ostermeyer souligne : «Nous avons déjà commencé à investir dans quelques équipements pour les opérateurs de la chaîne mais les grands travaux vont commencer à la fin de cette année. Le groupe Bigard dispose de grandes compétences d’ingénierie et de conception en la matière, son expérience et son savoir-faire sont reconnus partout en France. l’objectif est d’améliorer les conditions de travail pour un meilleur rendu.

Défense paysanne « Quels sont vos objectifs à terme pour l’abattoir ? »

Martin Ostermeyer « Notre ambition qui s’inscrit dans le temps est de développer le volume abattu tout en améliorant la qualité du travail des carcasses afin d’augmenter la valorisation des agneaux et participer ainsi à la relance de la production. Je précise que nous avons conservé le nom «Destrel Viandes » car il est gage de qualité pour notre clientèle… ».

Défense Paysanne « Comment allez vous travailler avec les producteurs ovins ? »

Martin Ostermeyer « Je veux d’abord affirmer que nous sommes totalement indépendants et que l’entreprise Bigard travaille avec tous les opérateurs de l’amont qui sont nos partenaires réguliers.

Nous n’achetons donc pas d’animaux directement aux éleveurs et n’en avons pas l’intention. Nous travaillons avec nos apporteurs en toute transparence et sommes bien entendu à l’écoute de tous le monde.