• septembre 6, 2022
  • Aucun Commentaire
  • 313

Gel des cultures : Des indemnisations pour les producteurs touchés

Gel des cultures : Des indemnisations pour les producteurs touchés

Le département du Lot avait de nouveau été durement touché par une vague de gel durant trois nuits consécutives, les 3, 4 et 5 avril 2022, puis les nuits entre les 9 et 11 avril 2022, affectant principalement l’arboriculture sur les territoires du Quercy-blanc, vallées du Lot et de la Dordogne.

Pour accompagner les entreprises les plus impactées économiquement, un fonds d’urgence a été déployé à destination des producteurs de fruits à noyaux et kiwis. Une enveloppe départementale de 139 000 € permet ainsi d’accompagner les exploitations ayant eu à souffrir de cet épisode de gel. Le paiement a été effectué fin juillet sur le compte des exploitants agricoles.

En parallèle, une demande de reconnaissance au titre des calamités agricoles a été présentée au comité national de gestion des risques en agriculture(CNGRA) après validation du comité départemental d’expertise, réuni le 24mai 2022.

Cette demande s’appuie sur deux missions d’enquêtes réalisées les 19 et 23 mai pour lesquelles le comité d’expertise a validé les taux de pertes de récoltes pour les cultures de fruits à noyaux, fruits à pépins et raisin de table, pour un montant de dommage estimé à 4 403 187 €. Le CNGRA, réuni le 6 juillet 2022, a reconnu le caractère de calamité agricole sur les fruits à noyaux, pour un montant d’indemnisation de 1 451 367 €.

Les demandes de reconnaissance portant sur les pertes sur fruits à pépins ont été ajournées en attente d’une expertise complémentaire permettant de préciser les taux de pertes. Les demandes individuelles d’indemnisation à l’appui des récoltes effectives de l’année devront être déposées au cours du dernier trimestre 2022. Une communication complémentaire sera alors diffusée