• octobre 26, 2022
  • Aucun Commentaire
  • 1847

Détection flavescence vigne : Le programme de prospection continue

Détection flavescence vigne : Le programme de prospection continue

Depuis 2017 la prospection contre la flavescence dorée a été mise en place sur l’ensemble du vignoble Lotois.

Cette maladie est une jaunisse de la vigne de quarantaine qui fait de nombreux dégâts et est véhiculée par un vecteur, la cicadelle Scaphoidus titanus. La maladie se traduit par des symptômes de décoloration du feuillage (rougissement sur les cépages rouges, jaunissement sur les cépages blancs), le manque d’aoûtement des rameaux et le dessèchement des grappes. Ces symptômes sont similaires à une autre jaunisse de la vigne, le bois noir, causant des dégâts, sans pour autant être une maladie de quarantaine.

La maladie se transmettant par la sève, seule une analyse en laboratoire permet de distinguer ces jaunisses. La FDGDON (Fédération Départementale des Groupements de Défense contre les Organismes Nuisibles), représentée par Christophe FRANCEN, gère la prospection d’un quart du vignoble lotois tous les ans. Des prospecteurs visitent les parcelles à pieds et en quad et notent les ceps symptômatiques. Une analyse permet d’identifier le type de jaunisse, flavescence dorée ou bois noir. Les ceps contaminés sont marqués et arrachés dans l’hiver pour éviter la propagation l’année suivante.

La lutte contre les cicadelles vectrices est réalisée par des traitements insecticides imposés à des dates fixées par la DRAAF (Direction régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt) selon le stade des larves de la cicadelle. La prospection se terminera mi octobre avec 1000 à 1200 Ha visitées.

Les foyers historiques sont quant à eux visités tous les ans: Parnac, Pradines, Mercuès et Douelle. D’autres communes ont également été prospectées cette année: Porte du Quercy, Sauzet, Luzech, Prayssac, Carnac, Sérignac, Saux, Montcuq, Glanes. Les analyses sont en cours et le bilan sera établi dans l’hiver.