• janvier 5, 2023
  • Aucun Commentaire
  • 220

Lot : la population stagne

Lot : la population stagne

L’Occitanie compte près de 6 millions d’habitants et reste une région très attractive principalement grâce aux deux métropoles Toulouse et Montpellier . La région figure en cinquième position, derrière l’Île-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes, la Nouvelle-Aquitaine et les Hauts-de-France, talonnant ces deux dernières.

De 2014 à 2020, la population d’Occitanie a augmenté en moyenne de 0,7 % par an, soit environ 40 500 habitants supplémentaires chaque année. La hausse de population est soutenue mais moins forte que sur la période 2009-2014 (+ 0,9 %). Comme en France, la croissance démographique ralentit en raison du recul de la fécondité et du vieillissement de la population.

La population augmente toujours fortement en Haute-Garonne et dans l’Hérault (+ 1,2 %). Dans le Gard, la population continue d’augmenter, mais plus lentement (+ 0,3 %). Dans les autres départements, l’excédent migratoire compense de moins en moins les soldes naturels négatifs ou nuls : la dynamique démographique ralentit dans le Tarn-et-Garonne et les Pyrénées-Orientales (+ 0,6 %), la population augmente plus faiblement dans l’Aude et le Tarn, l’Ariège maintient une progression modérée de sa population, les populations de l’Aveyron, du Gers, du Lot, de la Lozère et des Hautes-Pyrénées sont quasi stables. Notre région est donc partagée entre la forte attractivité de ses grandes villes et le vieillissement accentué de ses zones rurales profondes.