• janvier 6, 2023
  • Aucun Commentaire
  • 344

Viticulture et arboriculture : Des solutions antigel pertinentes

Viticulture et arboriculture : Des solutions antigel pertinentes

Face aux épisodes de gelées successives de 2017, 2021 et 2022, qui ont engendrés des pertes de rendement pouvant dépasser 50 % dans certains vergers et allant jusqu’à 70 % dans certains vignobles, la Chambre d’agriculture du Lot a organisé deux rencontres dédiées à la présentation de solutions antigel compatibles avec l’agriculture biologique.

 

La première, sur la filière viticole, s’est déroulée sur l’exploitation de M. SOULAYRES, en production de raisins et autres fruits à Parnac. La deuxième a été réalisée chez M. Arlie, producteur de noix à Lanzac. Ces deux journées ont permis à une petite quarantaine de producteurs d’échanger et d’être informés sur différents systèmes de lutte contre le gel :la micro-aspersion en viticulture avec CAPEL, le biostimulant Intracell avec le fabricant LALLEMAND, les tours anti-gel avec les entreprises BANTON-LAURET et AGROFROST. M. SIMON de l’entreprise Vert Protect a fait une démonstration de sa chaudière à biomasse, le Dragon Brouillard et M. CLEDEL, producteur de noix, a aussi présenté et témoigné sur l’utilisation de sa chaudière au GNR, fournie par M. MAGNETTO.

Retenons que toutes ces solutions ont des fonctionnements différents, la micro-aspersion permet de créer un cocon protecteur autour des organes de la plante, les tours à vents brassent l’air dans le but de réchauffer la température en surface, les chaudières assèchent le végétal. Chaque solution a des caractéristiques propres à des systèmes d’exploitations en place et la localisation des cultures. Chaque système antigel étant singulier, les solutions sont à adapter selon leurs caractéristiques, les systèmes d’exploitation et la localisation des cultures.