• février 21, 2023
  • Aucun Commentaire
  • 447

Plantes à Parfum, Aromatiques et Médicinales (PPAM) : Deux formations PPAM

Plantes à Parfum, Aromatiques et Médicinales (PPAM) : Deux formations PPAM

La Chambre d’agriculture du Lot a organisé deux formations sur la mise en place d’un atelier de Plantes à Parfum, Aromatiques et Médicinales (PPAM) et le séchage de ces plantes qui se sont déroulées le 19 et 20 janvier 2023.

Ces journées ont eu lieu car les agriculteurs souhaitaient s’informer sur la production de PPAM et les différentes techniques de séchage de ces plantes.

Grâce à l’intervention de Antton Oger, co-gérant au GAEC Les Jardins d’Altaïr à Lamonzie Montastruc en Dordogne, les stagiaires ont appris les bases agronomiques (travail du sol, climat, topographie, ressource en eau…), la plantation en pépinières (boutures et semis), et les itinéraires techniques des principales PPAM produites par l’intervenant. L’objectif de cette formation était de déterminer les choix de production des agriculteurs en fonction de leur exploitation (type de sol, topographie, climat etc.).

De plus, la formation de séchage de plantes a permis aux agriculteurs de connaître les différents séchoirs qui existent, les matériaux nécessaires et les coûts de production pour la mise en place de séchoirs à PPAM. L’objectif du séchoir est d’extraire l’eau des plantes pour qu’elles puissent conserver leurs caractéristiques (couleur, saveurs etc.).

Les agriculteurs présents représentaient les filières PPAM et maraîchage. Les échanges que nous avons eu montrent une certaine inquiétude concernant les coûts de production pour la mise en place d’un séchoir à PPAM, notamment le coût de l’énergie. Cependant, certains agriculteurs se questionnent sur l’investissement de panneaux photovoltaïques sur leur exploitation afin de réduire le coût de l’électricité sur le long terme.