• mars 6, 2023
  • Aucun Commentaire
  • 224

Section bovine Fdsea : Contrôle de l’origine des viandes bovines en magasin

Section bovine Fdsea : Contrôle de l’origine des viandes bovines en magasin

fdsea : la section bovine a interpellé le directeur du magasin Carrefour à Cahors

Les éleveurs sont allés dans les grandes surfaces et chez Mac Donald le mardi 14 février, pour contrôler l’origine des viandes. Face à la crise bovine, ils dénoncent la hausse des importations de viandes, l’opacité des circuits, et les défauts d’étiquetage sur l’origine de ces viandes.

 

Crise bovine

Depuis quelques mois, la filière bovine Française est plongée dans une crise économique. Alors que l’indicateur des coûts de production du troisième trimestre 2022 montre une nouvelle envolée, le marché est atone et les prix de vente stagnent. En ce début d’année 2023, les signaux sont tous au rouge. Les éleveurs bovins constatent par ailleurs une hausse des importations, particulièrement marquée en novembre et décembre 2022. A contre sens de la volonté nationale d’assurer une souveraineté alimentaire, on assiste de plus en plus à la décapitalisation du cheptel Français au profit de ces importations de viandes de moindre qualité. La Fédération Nationale Bovine a donc lancé cette action syndicale pour aller contrôler les rayons des grandes surfaces et de la restauration rapide afin de mettre en évidence ces anomalies d’origine.

 

les éleveurs de la section bovine ont parcouru les rayons viande de Carrefour

 

 

Actions syndicales

Sur le Lot, la section bovine est donc passée à l’action le mardi 14 février, avec trois équipes d’éleveurs qui ont œuvré sur Cahors, Figeac et Bretenoux. Elles ont principalement ciblé les magasins Carrefour, l’enseigne de surgelés « Gel 2000 » et les restaurants Mac Donald où les éleveurs sont allés contrôler l’origine et l’étiquetage des viandes dans les rayons. Sur Cahors, elles ont trouvé des steaks hachés de viandes Polonaises ou même de la viande de veaux nés en Allemagne, abattus aux Pays Bas et importés en France ! La Direction du magasin a reconnu qu’elle ne maîtrisait pas ces fournisseurs et que l’étiquetage n’était pas toujours clair pour le consommateur. Les éleveurs ont exprimé leur colère en soulignant que ces enseignes passent leur temps à venter la qualité de leur approvisionnement local pour attirer les clients, mais qu’elles continuent de s’approvisionner à l’étranger pour avoir de meilleurs prix ! Ils souhaitent un renforcement de l’étiquetage pour mettre vraiment en valeur l’origine France. Les restaurants Mac Donald ont aussi été sollicités par les éleveurs qui sont allés vérifier les cartons des viandes. A priori, toutes étaient d’origine Française. Cette action syndicale d’ampleur nationale avait dans un premier temps pour but de sensibiliser les distributeurs mais les éleveurs ont prévenu que si rien ne changeait, ils reviendraient pour manifester plus durement devant ces magasins.