• mai 17, 2023
  • Aucun Commentaire
  • 592

Bio 46 : Maintenir la dynamique collective de la bio

Bio 46 : Maintenir la dynamique collective de la bio

Réunis en assemblée générale le 20 avril, les adhérents de l’association Bio 46 souhaitent maintenir la dynamique de leur filière malgré les difficultés économiques et climatiques qui s’amplifient.

 

Le président de l’association, Olivier Garrigues, soulignait que le contexte général se durcit pour les produits bio. Les consommateurs ont un pouvoir d’achat en berne et les excès climatiques comme la sécheresse de l’été dernier se multiplient. L’inflation, le renchérissement des matières premières et la concurrence exacerbée des autres labels entraînent une diminution des ventes de produits bio. Il appelait néanmoins les producteurs à ne pas sombrer dans l’individualisme mais à continuer à rester groupés et à jouer collectif car on est toujours plus fort ensemble. Face à la baisse générale de consommation des produits bio, les organisations professionnelles ont demandé un plan d’aide aux pouvoirs publics et aux collectivités territoriales. Depuis début mars, la région Occitanie participe avec Inter Bio Occitanie au financement d’une grande campagne de soutien pour tenter de relancer la consommation« faisons passer le BioRéflexe ». Le Ministère de l’Agriculture a également débloqué un fond d’urgence national de 10 millions d’euros pour venir en aide aux producteurs les plus en difficulté. Sur cette enveloppe, notre région dispose de plus d’un million d’euros. La Direction Départementale des Territoires et la profession ont réfléchi aux critères d’attribution (situations économiques dégradées des producteurs, exploitations 100 % bio, jeunes agriculteurs installés depuis moins de cinq ans…).

 

Activité soutenue

L’association a présenté le bilan de ses activités sur l’année 2022. Elle s’est investie dans plusieurs domaines pour accompagner les producteurs et continuer à structurer la filière. Rappelons que notre département compte aujourd’hui 700 exploitations en bio dans toutes les productions, même si le rythme des conversions s’est nettement ralenti en 2022. Bio 46 participe activement au point info bio en partenariat avec la Chambre d’agriculture. L’association a également organisé plusieurs formations dans divers domaines. Elle anime aussi plusieurs programmes expérimentaux (groupe DEPHY maraîchage, expérimentations fourragères résistantes à la sécheresse, adaptation des fermes au changement climatique…). Elle participe également à l’appui de la restauration collective avec la formation des cuisiniers et la lutte contre le gaspillage dans le cadre du plan alimentaire territorial de Cauvaldor. Pour mieux communiquer, elle met à disposition des fiches techniques par production. Le président Olivier Garrigues remerciait le personnel et les administrateurs pour tout ce travail qui se poursuit en 2023.