• juin 5, 2023
  • Aucun Commentaire
  • 520

Vins rosés des Côtes du Lot : 90 dégustatrices conquises

Vins rosés des Côtes du Lot : 90 dégustatrices conquises

Le syndicat des vins IGP Côtes du Lot a organisé le concours des vins rosés dégustés par un jury exclusivement féminin le 2 juin à Parnac. Un beau succès avec 90 femmes qui ont évalué la qualité de 27 échantillons et attribué des distinctions à leurs vins préférés.

 

La salle des fêtes de Parnac était pleine à craquer pour ce concours des rosés au féminin 2023, organisé par le syndicat des producteurs de vins IGP des Côtes du Lot. Beaucoup de femmes avaient répondu à l’invitation pour venir déguster ces vins rosés qu’elles apprécient particulièrement. Le président du syndicat, David Girard, les a accueilli avec plaisir en notant que l’engouement pour ce concours reste toujours très fort année après année. Cela prouve que les dames apprécient particulièrement ces vins plaisir et qu’elles y affirment leurs préférences en consommatrices avisées. Il notait également une présence renforcée de jeunes qui témoigne du renouvellement du jury et de l’intérêt des jeunes générations pour ces vins rosés. Il faut savoir que les enquêtes de consommation montrent en effet que ce sont les dames qui effectuent majoritairement les achats de vins plaisir à boire rapidement, comme les vins rosés ou blanc, souvent dégustés en apéritif ou lors de soirées en week-end.

 

Portraits de vigneronnes

La salle des fêtes était décorée des photos portraits de seize vigneronnes des Côtes du Lot, réalisées par la jeune photographe Angela Correia, lors de son stage à la Chambre d’agriculture du Lot l’hiver dernier. Passionnée de photographie depuis son plus jeune âge, et étudiante en bac pro option photo au Lycée Saint Etienne à Cahors, elle a su capter la passion dans le regard de ces vigneronnes Lotoises. Une belle exposition qui rend un hommage mérité à ces vigneronnes. Elle appartient au syndicat des Côtes du Lot et était présentée pour la première fois au public. David Girard soulignait que de plus en plus de femmes embrassent le métier et que le syndicat tenait ainsi à mettre en lumière leur travail. Le monde du vin est aujourd’hui celui qui se féminise le plus au niveau agricole. Devant ce succès, le syndicat envisage maintenant de faire tourner cette exposition sur d’autres lieux publics.