• juillet 10, 2023
  • Aucun Commentaire
  • 1743

Salviac : Un musée agricole et automobile unique en France !

Salviac : Un musée agricole et automobile unique en France !

Fils d’agriculteur, Benoît Jouclar est passionné de vieilles mécaniques et d’objets d’autrefois. Il a constitué depuis plus de trente ans l’une des plus belles collections nationales et fait revivre ces temps anciens au sein de son musée à Salviac.

 

Ce n’est pas un hasard si les grandes chaînes de télévision nationales viennent à Salviac au musée agricole et automobile pour rencontrer son fondateur Benoît Jouclar. Il a transformé le siège de la ferme en musée sur près d’un hectare où il présente une collection unique en France. Des milliers d’objets qu’il a récupéré et pour certains remis en état de marche. Mécanicien et carrossier pendant dix sept ans, sa passion des vieilles mécanique l’amène à quitter son travail en 2006 pour ouvrir son musée « j’ai commencé à collectionner dès l’âge de 14 ans puis j’ai continué cette passion dévorante en recherchant des matériels dans toute la France. Mon but est simple, sauver ce patrimoine pour préserver cette mémoire qui constitue plus d’un siècle de progrès technique et de mode de vie… »

 

Une collection hallucinante !

Les chiffres donnent le tournis car le musée présente 380 tracteurs anciens, des machines à vapeur,150 voitures et utilitaires, près d’une centaine de motos, et des centaines d’objets en tout genre depuis la fin du dix neuvième siècle, comme les premiers vélos. Tous ces matériels sont classés par catégories sous une dizaine de serres et deux grands hangars, ainsi qu’à l’air libre, la place manquant. Certaines pièces sont très rares et ont une valeur inestimable. Benoît Jouclar souligne« ce qui est exceptionnel, c’est que 85 % des matériels fonctionnent. Les vieilles mécaniques démarrent au quart de tour, ronronnant aux visiteurs médusés leurs bruits de moteur. Car je suis attaché à montrer que tous ces matériels ont fait leur preuve pendant des décennies. Cela peut paraître suranné mais c’était une technique à taille humaine et totalement maîtrisée par l’homme, contrairement à aujourd’hui ! »

Ecomusée

Souhaitant présenter la vie d’autrefois, il a également reconstitué des scènes de métiers avec leurs outils d’origine, des mannequins étant habillés avec les vêtements d’époque, ce qui rend le tableau plus vrai que nature. Des mises en scène qui relèvent de l’écomusée et viennent enrichir la collection. Benoît Jouclar s’habille lui-même avec des vêtements d’époque et assume son rôle d’acteur, sabots de bois aux pieds. Il précise « je suis aidé d’une formidable équipe de bénévoles, car l’animation du musée est devenue exigeante. Nous sommes ouverts du 1er mars au 30 novembre et proposons, à côté des visites libres, plusieurs types de visites guidées et animées, pour les écoles,pour les passionnés, pour les handicapés, l’excellence, la théâtrale. Nous les organisons à partir de 15 personnes inscrites… ». Sa notoriété est devenue nationale, des curieux venant de partout pour découvrir ce musée exceptionnel.

 

Prochains rendez-vous exceptionnels

Le musée sera à l’honneur sur France 2 à l’émission Télématin, mardi 11 juillet, avec deux duplex en direct entre le studio Parisien et Salviac. Il organise ensuite au cours de l’été deux journées festives le vendredi 14 juillet et le mardi 15 août avec des animations toute la journée (groupes folkloriques, démonstrations de matériels…). Ouverture de 9 H à 19 H avec parking sur place et restauration possible.