• septembre 5, 2023
  • Aucun Commentaire
  • 466

Les chambres d’agriculture alertent sur la situation de la Ferme France

Les chambres d’agriculture alertent sur la situation de la Ferme France

Les chambres d’agriculture de France sont préoccupées à l’approche de la rentrée. Plusieurs sujets majeurs les préoccupent. Tout d’abord, la loi d’orientation et d’avenir, ainsi que la trajectoire de planification écologique, nécessiteront un soutien significatif aux agriculteurs, mais aucun moyen supplémentaire n’a été annoncé pour les accompagner.

 

La situation actuelle est tendue, notamment en raison de la guerre en Ukraine. À ce rythme, la France pourrait perdre sa souveraineté en matière de production laitière d’ici 2027. La production laitière a chuté de 2,6% en 2022, ce qui représente une diminution de 7,5% en deux ans. Cette tendance inquiète les acteurs de l’agriculture.

De plus, l’inflation a poussé les consommateurs à rechercher des prix plus bas, entraînant une baisse de 20% du budget alimentaire en deux ans. Cela affecte particulièrement les produits de qualité AOC ou bio, dont la consommation diminue de manière significative. Les exportations françaises ont également baissé de 1,8 milliard d’euros au cours des cinq premiers mois de l’année.

En parallèle, le gouvernement prévoit d’imposer une trajectoire de planification écologique à l’agriculture d’ici 2030, ce qui implique des changements importants. Cependant, les moyens alloués aux chambres d’agriculture sont gelés, malgré les défis auxquels l’agriculture est confrontée.

Sébastien Windsor se dit « un peu en colère face à un gouvernement qui a des ambitions fortes pour l’agriculture alors qu’il ne veut pas mettre de moyens ». « C’est totalement incompréhensible », lâche-t-il.

 

©Photo : ChambagriFrance / Sébastien Windsor