• septembre 26, 2023
  • Aucun Commentaire
  • 911

Cfaa-Cfppa du Lot : Une nouvelle directrice, Isabelle ROHAUT

Cfaa-Cfppa du Lot : Une nouvelle directrice, Isabelle ROHAUT

Le Cfaa-Cfppa de Lacapelle-Marival vient d’effectuer sa rentrée avec une nouvelle directrice, Isabelle Rohaut, qui remplace Sandrine Belvèze partie au service régional de la formation à Toulouse.

 

D’origine Alsacienne, Isabelle Rohaut travaille depuis vingt huit ans au Ministère de l’Agriculture toujours dans la formation. Elle a effectué sa carrière dans plusieurs établissements d’enseignement en France, particulièrement en Nouvelle Aquitaine. Elle a géré différents établissements de formation continue et d’apprentissage depuis quinze ans et connaît donc parfaitement la fonction. Elle prend maintenant la double direction du Cfaa du Lot et du Cfppa.

 

Recrutement stable

Cette rentrée 2023 se déroule bien pour le centre de formation Lotois qui reste l’un des piliers de la formation aux métiers de l’agriculture et de l’animalerie, aux côtés du lycée agricole de Figeac et du lycée des Territoires du Montat, les trois structures étant regroupées au sein de l’EPLEFPA (Etablissement Public Local d’Enseignement et de Formation Agricole) dirigé par Isabelle Roch. Isabelle Rohaut dresse un premier bilan « au niveau de l’apprentissage, le recrutement est stable par rapport aux années précédentes avec 120 apprentis. Nous avons également un panel de maîtres d’apprentissage intéressant, il ne nous en manque qu’un ou deux pour satisfaire la demande mais je ne suis pas inquiète. Pour la formation REA (responsable d’exploitation agricole), la promotion 2023 n’est pas complète et nous recrutons encore notamment des candidats motivés par la filière maraîchage. Cette année, nous avons davantage de candidats pour l’élevage que pour le maraîchage mais il n’est pas trop tard pour s’inscrire. Comme nous sommes organisés en blocs de compétences, les candidats peuvent venir sur des modules spécifiques, ce qui est plus souple… »

 

Certificats de spécialisation

Les trois certificats qu’anime l’établissement connaissent toujours autant de succès, preuve de leur ancrage dans les réalités de la profession et leur attractivité pour les jeunes qui désirent se spécialiser. c’est le CS ovin, le CS caprin (avec module transformation fromagère), et le CS acheteur-estimateur de bétail. Le centre anime également le certificat professionnel soigneur animalier à recrutement national. Ces formations montrent leur intérêt pour les jeunes qui désirent entrer dans la vie active, en s’installant directement dans l’agriculture ou en devenant salarié d’une organisation au service du métier. De fait, leur insertion professionnelle s’avère beaucoup plus facile, une fois ces diplômes en poche.

 

Formations diplômantes

Les métiers de l’aménagement ne sont pas oubliés avec le Capa jardinier paysagiste, le Bpa travaux des aménagements paysagers et le Bp aménagements paysagers, les trois en formation par apprentissage. L’établissement manque toutefois de candidats sur la filière Bpa travaux des aménagements paysagers. Il peine aussi à recruter sur le pôle sanitaire et social, formation dispensée sur le Montat, car le marché est tellement demandeur que les personnes sont embauchées directement sans diplôme ! Isabelle Rohaut le déplore« tout métier exige une qualification et il est important de maîtriser les savoirs de base pour éviter les erreurs. La formation reste indispensable pour un bon professionnel… ».