• octobre 30, 2023
  • Aucun Commentaire
  • 400

Territoire Cauvaldor : Succès de la journée fermes ouvertes

Territoire Cauvaldor : Succès de la journée fermes ouvertes

La journée fermes ouvertes du 15 octobre, organisée par la Chambre d’agriculture et la Communauté des Communes Cauvaldor, a attiré de nombreux visiteurs qui ont pu en découvrir le quotidien et échanger avec les agriculteurs.

 

L’objectif de cette journée, organisée chaque automne, est de montrer les réalités du monde agricole local, sa diversité et ses évolutions. Il s’agît de nouer un dialogue constructif entre les habitants du territoire et les agriculteurs qui le façonnent et le font vivre. Les équipes de la Chambre d’agriculture se sont mobilisées pour organiser trois circuits variés autour de Gramat, Souillac et Bretenoux. Chaque secteur proposait trois visites différentes représentatives de l’agriculture locale.

 

Élevage dominant

Autour de Gramat, l’élevage était au centre de la journée avec trois exploitations différentes. D’abord la ferme de Patricia et Ludovic Brel à Miers, une ferme orientée sur l’élevage de brebis causse du Lot, complétée d’un élevage de canards, et désormais de lavande. Passionné par cette culture, Ludovic a mis en place cette nouvelle production. Les visiteurs se sont ensuite rendus chez Caroline et Rémi Lamothe à Thégra, qui produisent de l’agneau fermier du Quercy, du porc au grain du sud-ouest et des noix, trois produits labellisés. Ils ont expliqué les cahiers des charges de ces labels et montré leur engagement en faveur de la qualité locale. Puis la journée s’est achevée chez ma-rie-Joëlle et Cyril Lescale à Padirac, associés en Gaec sur une ferme de polyculture-élevage avec des vaches laitières. Également engagé chez les pompiers, Cyril conjugue son métier avec son volontariat, ce qui exige une organisation sans faille.

Diversification et innovation

Sur la région de Souillac, le premier rendez-vous était chez Odile et Marc Toulzac à Meyronne pour visiter leur diversification dans la production de noisette. Ils en ont planté 13 hectares et la vendent en sachets ou transformée en huile, pâte, farine et autres. Ils cultivent également des noyers. Diversification et innovation également sur la ferme de la famille Dale à Mayrac, avec un élevage de porcs découpés et transformés à la ferme, des volailles fermières plein air ainsi que des noix, des des kiwis et tout un verger diversifié. Ils ont ouvert un magasin de produits locaux pour mieux servir leur clientèle. Enfin, la journée se terminait chez Joël et Cécile Cavarrot à Creysse, avec la production de palmipèdes gras, canards et oies, et des noyers. Une ferme qui s’est convertie en bio en 2022 pour bien caractériser leur vision du métier.

 

Autour de Bretenoux

Le troisième circuit autour de Bretenoux commençait chez Philippe et Paul Mouraud à Puybrun, spécialisés dans les fruits à coque, noix, noisettes et châtaignes. Ils ont expliqué leurs cultures de la plantation jusqu’à la récolte. Puis direction Bretenoux chez les frères Julien et Clément Martin qui élèvent des cochons qu’ils transforment en viande et charcuterie fermière. Ils sont très attachés à l’autonomie alimentaire de leurs animaux et la vente directe sur un réseau local. Le circuit se terminait par la visite d’un couple de maraîchers bio à Tauriac. Ils ont choisi de tout commercialiser en direct sous forme de paniers fraîcheur.

ministere