• décembre 6, 2023
  • Aucun Commentaire
  • 101

Le Parc ouvre une nouvelle micro-carrière à Laramière

Le Parc ouvre une nouvelle micro-carrière à Laramière

Impliqué dans une démarche de dynamisation de la filière pierre et lauze calcaire locale, le Parc naturel régional des Causses du Quercy a impulsé l’ouverture d’une nouvelle micro-carrière à Laramière en novembre.

Il s’agit de la deuxième micro-carrière de lauzes ouverte sur le territoire du Parc. La première avait été initiée en 2018 à Grèzes, en partenariat avec les artisans détenteurs de la marque Valeurs Parc, et avait servi notamment à approvisionner en pierre locale la construction de Super-Cayrou, à Gréalou.

Forts de ce retour d’expérience et de leur intérêt pour la restauration du patrimoine local, l’ensemble des partenaires et professionnels impliqués ont souhaité poursuivre la démarche de dynamisation de la filière pierre et lauze calcaire locale.

Implantée au lieu-dit Place Longue, la micro-carrière de Laramière a permis à deux artisans d’extraire les pierres et lauzes nécessaires à la réalisation de futurs chantiers : l’un à Cajarc pour la restauration d’une caselle au bord du chemin de Saint-Jacques de Compostelle, et le second à Saint-Cirq-Lapopie, pour la restauration d’une caselle double au lieu-dit Bournac de Garrigou. Des étudiants en bac pro « intervention sur le patrimoine bâti » ont participé une demi-journée au chantier, à l’initiative de la Chambre de Métiers et de l’artisanat du Lot.

L’approvisionnement en lauzes reste difficile dans le Lot. Sans solution locale, les artisans sont contraints d’importer des pierres de départements voisins ou plus éloignés. Les micro-carrières font partie des solutions pour certains artisans fortement impliqués dans la restauration du patrimoine local Elles présentent l’avantage d’avoir un très faible impact environnemental : zone d’extraction très petite, volumes extraits limités à 100 m3/an pendant 5 ans maximum, remise en état peu coûteuse.

Les actions mises en œuvre par le Parc s’inscrivent dans des démarches de filière à plus grande échelle, Massif-Central ou Occitanie, avec l’appui financier de la Région Occitanie et de l’Etat.

Le site exploité est riche de grandes pierres plates à très faible profondeur, ce qui est assez exceptionnel sur le causse.