• janvier 17, 2024
  • Aucun Commentaire
  • 355

La Transhumance vers 2042 fait ses premiers pas

La Transhumance vers 2042 fait ses premiers pas

Ce vendredi 12 janvier, la brume a du mal à se lever sur les Causses du Quercy…mais qu’à cela ne tienne. Le Parc a rendez-vous avec Pascal Auclair du Collectif Fusées, pour les prémices de la Transhumance vers 2042. Direction Gintrac, le point de départ de cette randonnée prévue le 9 mai 2024.

Cette grande traversée pédestre, de 150 km en 10 jours, aura lieu du 9 au 18 mai 2024, entre Gintrac et Caylus. Sur cette année particulière de concertation autour du nouveau projet de territoire pour le Parc (Charte 2027-2042), elle est pensée comme un voyage dans le temps et dans l’espace pour imaginer le futur tel que nous souhaiterions le voir advenir.

Chacun pourra embarquer dans l’aventure pour 1 ou 10 jours. Aux côtés des artistes du collectif Fusées, les randonneurs seront invités à témoigner sur leur manière d’habiter ici, de se nourrir, se déplacer, de travailler, de s’engager, d’être en lien avec les autres, de son rapport aussi aux milieux naturels et aux autres vivants, de ses espoirs et peurs pour l’avenir…

Les tous premiers repérages et échanges avec Pascal Auclair, géoartiste, plasticien et metteur en scène, sont enthousiasmants. Quelques pas sur le chemin et déjà les idées fusent ! Elles s’enrichissent l’après-midi lors d’un temps de travail à la Maison du Parc avec l’IPAMAC, partenaire et porteur du projet de valorisation des itinérances par des résidences d’artistes et des créations contemporaines.

La Transhumance s’annonce être un beau moment de partage, un voyage du corps et de l’esprit pour nourrir un récit de territoire commun et imaginer de nouvelles orientations porteuses d’avenir.

parc