• février 2, 2024
  • Aucun Commentaire
  • 233

Ovins : des cotations record

Ovins : des cotations record

Les éleveurs d’ovins viande débutent l’année avec des cotations record.

 

En semaine 2 (du 8 au 15 janvier 2024), l’agneau se vendait 8,86 € le kilogramme équivalent carcasse (kgéc), soit 0,92 € de plus qu’il y a deux ans. Pourtant les abattages ne cessent de se replier. Au mois de novembre 2023, ils étaient inférieurs de 6 % à leur niveau de l’année passée. Sur onze mois, « la production abattue a baissé de 8 % par rapport à 2022 à 68 000 téc », souligne l’Institut de l’élevage (Idele). Le cours de l’agneau tend vers le seuil de 9 €/kgéc car la concurrence européenne et néozélandaise n’a jamais été aussi faible sur le marché français. L’Espagne et l’Irlande exportent moins de viande. Au Royaume-Uni, les ventes n’ont toujours pas retrouvé leur niveau d’avant le Brexit, notamment en France. Enfin, la Nouvelle-Zélande se replie sur le marché chinois depuis que le canal de Panama est difficile d’accès et celui de Suez dangereux à traverser. Passer par le Cap de Bonne Espérance rallonge les délais d’acheminement de plusieurs semaines.