• février 7, 2024
  • Aucun Commentaire
  • 184

Interbev toujours opposé au Mercosur

Interbev toujours opposé au Mercosur

Dans un communiqué du 31 janvier, l’interprofession bétail et viande (Interbev) rappelle fermement son opposition à la ratification d’un accord commerciale entre l’Union européenne et le Mercosur.

 

Interbev s’inquiète notamment d’un possible ratification qui pourrait être « facilitée du fait de la séparation du volet commercial du reste de l’accord ». Cette procédure de ‘’split’’ (division/séparation) permettrait selon l’interprofession de contourner un vote à l’unanimité des États membres de l’UE. « Il serait inconcevable que la France ne conserve pas son droit de veto vis-à-vis d’un accord qui n’impose pas aux produits importés les mêmes normes qu’en France et en Europe ! », s’insurge Interbev qui demande que le secteur agricole « ne constitue pas une monnaie d’échange au sein des accords commerciaux ». Pour son président, Jean-François Guihard, le traité avec le Mercosur est « un accord néfaste pour nos filières et dangereux pour notre souveraineté alimentaire ».