• mars 15, 2024
  • Aucun Commentaire
  • 214

Syndicat des multiplicateurs de semences : Bilan de l’année 2023

Syndicat des multiplicateurs de semences : Bilan de l’année 2023

L’assemblée générale du Syndicat des Agriculteurs Multiplicateurs de Semences (SAMS) du Lot et du Tarn et Garonne s’est tenue à Castelnau-Montratier le 13 février, en présence des producteurs et d’établissements semenciers. Fernand Roques, animateur de la FNAMS, a présenté les surfaces en cultures de semences pour l’année 2023 (source SEMAE). 1 782 ha de semences ont été implantées dans le Lot lors de la dernière campagne avec une large majorité de maïs pour 1017 ha suivi par des fourragère pour 305 ha et des oléagineux pour 265 ha. Les betteraves, les céréales et les potagères représentent quelques dizaines d’hectares chacune. Cela regroupe au total 393 contrats de semences sur le département. Toutes productions confondues, les surfaces sont globalement stables depuis 2017.

 

Evolution des surfaces 

Les céréales à paille sont en forte baisse depuis 2015 (de 400 à 73 ha). Les établissements expliquent cette baisse par des récoltes moyennes et des marges de commercialisation faibles voire négatives. Les fourragères ont par contre fortement progressé en 2023 après plusieurs années stables. Dans cette catégorie c’est la luzerne qui est majoritaire avec 232 ha. Cette année les rendements ont été convenables avec 3 quintaux de moyenne. Au contraire le trèfle violet a été fortement sinistré comme partout en France mais la raison reste inconnue. Les agriculteurs ont par ailleurs soulevé le problème de la Cuscute, plante invasive difficilement maitrisable. Du côté des potagères, la tendance est à la baisse depuis 2018. On ne trouve plus de carottes dans le Lot depuis 2022 et les 2 ha d’oignons restant diminuent depuis 2020. Les établissements semenciers ont informé les agriculteurs qu’ils sont à la recherche de producteurs de semences potagères et veulent développer des contrats dans cette catégorie. En ce qui concerne les betteraves, 92 ha ont été plantés en 2023. La tendance ici aussi est à la baisse. Pour la campagne 2024, les établissements indiquent que 80 % des plants sont arrachés à ce jour et en bonne voie pour les livraisons. A la suite des discussions autour des chiffres de l’année 2023, Fernand Roques a présenté l’outil MargiSEM développé par la FNAMS. Cet outil d’aide à la décision sert à calculer les coûts de production des cultures de semences. Il est gratuit et en accès libre sur le site de la FNAMS. L’assemblée générale s’est terminée par l’intervention de Clément Martel, conseiller en gestion quantitative de l’eau à la Chambre d’agriculture du Lot, qui a présenté la politique de l’eau sur les deux départements concernés ainsi que la réglementation concernant les autorisations d’irrigation. Cela a également été l’occasion de présenter les dispositifs d’aide à la création et aux curages de lacs, mais aussi à l’achat d’équipements de pilotage de l’irrigation.