• mai 29, 2024
  • Aucun Commentaire
  • 237

Service de remplacement / Agrisaisons / Ger Emploi46 : Répondre aux besoins de main d’oeuvre

Service de remplacement / Agrisaisons / Ger Emploi46 : Répondre aux besoins de main d’oeuvre

Les trois groupements d’employeurs au service du monde agricole et rural, répondent aux besoins de main d’œuvre avec une équipe administrative à votre écoute. 

 

Les deux Groupements d’employeurs agricoles (Service de Remplacement Lot et AGRISAISONS) et le multisectoriel (GER EMPLOI 46) ont tenu leurs AG le jeudi 25 avril 2024 sous la Présidence d’André BEDOU. Les 3 Groupements ont réalisé plus de 182 354 heures d’activité. 603 salariés ont été mis à disposition (dont 113 salariés en CDI). L’activité est en diminution de 5.68 % (10 976 h). Le recours à un groupement d’employeur, une solution rapide et efficace pour ne plus s’occuper de faire les papiers obligatoires pour embaucher un salarié.

 

Le Service de Remplacement sécurise la continuité de l’exploitation et facilite une qualité de vie 

Avec 29 455 h d’activité (26.63 %), le Président a mis l’accent sur le rôle social du Service depuis 50 ans auprès de ses adhérents et rappelle que 77 % de l’activité s’est faite en élevage. Les remplacements MALADIE et ACCIDENT, motifs prioritaires, sont en diminution de 47 % en accident et 5 % en maladie. L’intervention d’un salarié (appelé Agent de Remplacement) du Service de Remplacement permet la continuité de l’exploitation. Plus de 38 % de l’activité est réalisée sur ces deux motifs. Comme les salariés, les agricultrices et agriculteurs, ont droit au congés MATERNITE et PATERNITE dans les mêmes conditions de durée. Ces motifs sont largement utilisés. Les mamans sont plus sereines d’arrêter de travailler pendant 4 mois à 6 mois. Le remplacement est gratuit. Les papas peuvent être plus disponible à l’arrivée du bébé pendant 25 j. Le motif Maternité baisse fortement (9 211 h soit 39 %). Les agriculteurs(trices) aussi, partent en CONGES (vacances ou week-end) et font confiance à un salarié expérimenté pour s’occuper des animaux (nécessité d’être présent 7 j / 7). Ce motif est stable. L’évolution du métier, nécessite de s’absenter de son exploitation pour se former, participer à des réunions professionnelles en lien avec le développement agricole. Les adhérents du Service n’hésitent plus à s’absenter et faire appel au Service de Remplacement.

 

 

AGRISAISONS : pour un besoin de Main d’œuvre régulière ou occasionnelle selon le besoin de chacun, le Groupement embauche pour vous 

 

L’activité de ce Groupement Agricole a presque doublé en 10 ans : passant de 66 006 h à 127 604 h. Les CDI représentent plus de 66 % de l’activité. L’activité d’élevage est prédominante : 86 % Le besoin de main d’œuvre régulière en élevage augmente et passe par l’embauche de CDI sur des groupes d’agriculteurs sur une zone réduite (le cumul de plusieurs besoins à temps partiel fait un temps complet). La gestion administrative du salarié est facile : le groupement est employeur et met le salarié à disposition de ses adhérents agriculteurs qui n’ont qu’à se soucier des bonnes conditions de travail du salarié.

 

 

GER EMPLOI 46 : Pour compléter notre Service auprès d’entreprises para-agricoles et au-delà 

 

Ce Groupement d’employeur multi-sectoriel a été créé en 2005 pour pallier aux besoins de main d’œuvre des CUMA. Depuis, d’autres besoins de main d’œuvre de SARL para-agricole sont venus s’y greffer avec un très fort besoin de salarié permanent. L’activité est passée de 6 694 h à plus de 25 294 h en 10 ans. Ce Groupement répond aussi à des besoins de main d’œuvre réguliers ou occasionnels à d’autres profils d’adhérents : Association, communes, Coopérative, entreprise de parcs et jardins.

 

La dernière présidence d’André BEDOU 

André Bedou, 64 ans, tire sa révérence après trente ans d’engagement au service de remplacement des agriculteurs du Lot. Elu à la présidence de la Mutuelle coups durs de Figeac en 1995, il entre au conseil d’administration du service de remplacement et s’y implique jusqu’à en devenir président en 2012, succédant à Christian Vermande. Également administrateur du service de remplacement régional depuis 2008, il en était vice-président ces dernières années. Il souligne « c’est l’engagement qui m’a tenu le plus à cœur, et pourtant pas le plus simple ! Notre service a dû relever le gros défi du besoin croissant de main d’œuvre sur les exploitations. L’évolution de l’agriculture a généré ce besoin difficile à satisfaire et nous avons dû nous adapter en développant les groupements d’employeurs. Le recrutement de personnel est aujourd’hui devenu un métier à part entière. Je tiens à remercier toute l’équipe administrative du service qui fait un travail considérable, ainsi que la profession qui m’a fait confiance… »

 

POUR TOUT DEMANDE D’INFORMATION, CONTACTEZ NOUS 05.65.23.22.68 ou sra46@ agrisaisons.fr