Installés depuis moins de 5 ans : entrez dans les démarches bas carbone avec le dispositif Bon diagnostic carbone financé à 90% dans le cadre du plan de relance
Mettre en place une stratégie de valorisation du carbone au sein de son exploitation, au-delà de l’impact écologique et économique direct, c’est anticiper les nouvelles exigences de marché et des politiques publiques et valoriser son image auprès des consommateurs. C’est aussi un point de départ vers une démarche label bas carbone qui, à terme, pourrait permettre de bénéficier de crédits carbone sur l’exploitation pour compléter le revenu.

Plusieurs opérateurs ont répondu à l’appel à projet « Bon diagnostic carbone » proposé par Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation et l’ADEME et sont donc en mesure de proposer ce dispositif sur le département du Lot, pour un nombre limité de bénéficiaires.
Le dispositif Bon diagnostic Carbone
La mesure « bon diagnostic carbone » est destinée à tous les agriculteurs et agricultrices installés depuis moins de 5 ans, sur une exploitation agricole en forme sociétaire ou individuelle, sans limite d’âge. La date d’immatriculation à la MSA fait foi et doit être inférieure à 5 ans lors du début de l’accompagnement.
Toutes les productions peuvent être concernées, dès lors que l’outil permettant de réaliser le diagnostic est disponible. Actuellement, l’accompagnement n’est possible que pour les exploitations possédant un atelier bovin viande et/ou bovin lait (via l’outil CAP2ER) et un atelier porcin (via l’outil GEEP) mais devrait être rapidement élargi au cours de cette année 2021 aux filières petits ruminants, grandes cultures, viticulture, arboriculture…
L’accompagnement proposé 
Le dispositif « bon diagnostic carbone » propose un accompagnement individualisé pour favoriser les démarches bas carbone et ainsi soutenir la transition agro-écologique en lien avec les enjeux du changement climatique. Cet accompagnement, dispensé par un opérateur agréé, comprend :

  • La réalisation d’un diagnostic à l’échelle de l’exploitation des émissions de gaz à effet de serre et potentiel de stockage de carbone
  • L’élaboration d’un plan d’action cohérent avec l’analyse de vulnérabilité au changement climatique et une analyse technico-économique
  • Une visite de suivi pour faciliter l’engagement du plan d’action
  • Un conseil agro-pédologique avec analyse de terre (en option).

Ce dispositif se déroule sur une durée limitée : d’avril 2021 à fin 2022.

Les enjeux
Une fois le diagnostic carbone réalisé et le plan carbone rédigé, il est ensuite possible de s’engager dans un projet Label Bas Carbone pour faire certifier les émissions de carbone évitées (correspondant aux réductions d’émissions et aux émissions séquestrées par les sols et la biomasse) permises par la mise en place de pratiques pendant la durée du projet (de 5 à 20 ans selon les productions) et ainsi vendre des crédits carbone. Le dispositif Bon diagnostic carbone permet de réaliser et financer la première étape d’une projet de valorisation du carbone.
Contacts et coût de la prestation
L’ADEME finance à 90% ce dispositif. Il ne reste à la charge de l’agricultrice/agriculteur que 10% du coût total, soit au maximum 250€.
Si la démarche vous intéresse, n’hésitez pas à contacter un opérateur agréé dans la liste ci-dessous. A l’initiative de la Chambre d’agriculture, ces différents opérateurs se sont concertés afin de vous proposer le même accompagnement, selon le territoire et les productions qu’ils couvrent.