Le syndicat des bouilleurs ambulants du Lot est l’un des plus actifs de la région. Une quinzaine d’adhérents continuent à écumer les communes du Quercy au service des personnes qui souhaitent faire distiller leurs fruits. C’est un droit et chaque personne peut faire distiller moyennant le paiement des taxes fiscales afférentes. Une activité qui a lieu principalement de la fin de récolte, octobre, jusqu’au début du printemps. Les principaux fruits distillés sont la prune, la poire, le raisin devenant aujourd’hui plutôt rare. Cette activité artisanale nécessite un vrai savoir-faire et même une formation qualifiante, un CAP. Il s’obtient en suivant une partie théorique au centre de formation de Laval puis un minimum de 100 heures de pratique chez un professionnel. C’est une reconnaissance, gage de sérieux pour garantir une qualité de prestation. Le syndicat Lotois travaille à faire connaître cette activité bien vivante qui est un héritage ancestral du passé.