Franck Delpech s’est installé sur l’exploitation familiale en créant un bâtiment de canards prêts à gaver. Malgré les attaques de riverains qui ont mené plusieurs procédures pour contrer le projet, il a été soutenu par la profession et la Mairie de Cézac qui lui ont permis de concrétiser.