Fertilisation Méthode Héliotest

Un moyen très simple pour déterminer les besoins en azote du tournesol Fruit des recherches du CETIOM et de ses partenaires, Héliotest permet d’apporter de l’azote en végétation, lorsque la culture en a réellement besoin. Avec Héliotest, on obtient directement la dose d’azote à apporter suivant le stade d’apparition de la différence et l’objectif de rendement.
Appliquer 60 à 80 unités d’azote sur une bande de la parcelle au semis Observer votre bande azotée du stade 8 feuilles au stade 14 feuilles Si une différence apparaît avec le reste de la parcelle (différence de couleur, de hauteur ou de volume), apporter aussitôt la dose d’azote nécessaire en végétation.
Si aucune différence n’apparaît, le sol apporte suffisamment d’azote à votre tournesol.
Déterminer la dose

Attention aux excès d’azote qui favorisent le développement des maladies :
50 à 70 unités d’azote maximum, soit 100 à 140 kg / ha de perlurée, ou 150 à 220 kg d’amonitrate,
Acide phosphorique : 60 unités – Potasse : 60 unités

Traitement anti-limaces avant la levée

Surveillez bien au moment de la levée . Traitez dès le semis.
Pour éviter des dégâts considérables, soyez très vigilant et prévoir un second passage éventuel.
METAREX INO TDS : 4 kg / ha
ou IRON MAX 4 à 5 kg / ha utilisable en agriculture biologique

Variétés : priorité aux tolérantes au phomopsis

La présence de phomopsis dans le département ne permet plus d’utiliser des variétés autres que
tolérantes, très peu ou peu sensibles au phomopsis.

PS : Peu Sensible – TPS : Très Peu Sensible – RM : Résistant Mildiou

Désherbage

Le traitement peut se faire en un seul passage en post-semis et pré-levée avec :
MERCANTOR : 1 l/ha puis RACER : 2 l/ha
Ou MERCANTOR : 1 l/ha + CHALLENGE : 3,5 l/ha
L’arrivée de nouveaux herbicides de post-levée élargit la palette des solutions de désherbage disponibles
pour le tournesol en apportant notamment une réponse efficace contre la plupart des
adventices difficiles. Il s’agit de les utiliser à bon escient, en les intégrant aux stratégies déjà existantes.
Variétés tolérantes aux herbicides de postlevée
Les solutions de post-levée (VTH Clearfield ou Express SX) sont à réserver aux situations dominées par une flore difficile (xanthium, tournesol sauvage, ambroisie, datura, chardon, liseron des haies) installées ou émergentes. Dans les situations avec une flore adventice «classique », les programmes de présemis-postlevée suffisent.
Attention, l’usage régulier des herbicides de postlevée comme PULSAR 40 associé à une variété VTH n’est pas recommandé.

Binage
C’est un bon complément du désherbage chimique, préconisé au stade quatre paires de feuilles.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Séparation conseil et vente des produits phytosanitaires

Dans le cadre de la loi en vigueur depuis le 1er janvier 2021 sur la séparation entre le conseil et la vente de poduits phytopharmaceutiques, CAUDEVAL (Coopérative agricole de la région du Causse et des deux Vallées, basée à Livernon (Lot) a fait le choix du conseil. Cette structure se dote donc de tous les moyens pour mettre en place une offre performante et adaptée pour vous conseiller et vous accompagner techniquement avec une offre personnalisée. A ce titre, CAUDEVAL qui est pleinement habilitée à vous délivrer des préconisations écrites, d’emploi de produits de protection des plantes, vous proposera dorénavant ses conseils de saison en productions végétales au travers de cette rubrique « Conseil Cultures ».