Les membres du CAL se sont réunis, en présentiel, dans le respect de la distanciation sociale, le mardi 20 juillet à Cahors. L’occasion pour eux d’échanger sur les différents sujets d’actualités de ce premier semestre 2021.

Un mois de juin placé sous le signe de la politique
L’actualité politique tout d’abord. En effet, comment ne pas traiter les élections départementales et régionales de la fin de printemps. La profession agricole a rencontré les candidats pour leur faire part de ses attentes. Aussi, la profession agricole a rencontré le Président de la République et son cabinet ainsi que le Président du Sénat. Des moments d’échanges précieux qui ont permis de traiter des sujets prégnants tel que l’eau, le renouvellement des générations en agriculture, la future PAC.
PAC 2023-2027, un point d’étape sur l’élaboration du PSN
Concernant la future PAC, les membres du CAL ont pu faire le point sur les différents arbitrages suite au super trilogue européen de fin juin, et suite au CSO du 13 juillet dernier. CSO au cours duquel le Ministre Denormandie a dévoilé les grandes orientations du plan statégique national (PSN) avec les mesures concernant les éco-régimes et les aides couplées.
Il faut retenir que pour bénéficier des écorégimes il y aura différentes voies d’accès avec un niveau d’aide de base et un niveau d’aide supérieur avec des montants d’aides différents en fonction du niveau atteint par l’exploitant.
Quant au couplage, le ministre a présenté en détail les modalités des nouvelles aides à l’UGB qui remplacent l’aide bovin allaitant et l’aide bovin lait. Une nouvelle aide complexe de l’avis de tous.
Enfin sur le sujet de la PAC, il a été rappelé aux membres du CAL que le cabinet du ministre a affirmé que « les scénarii mis sur la table par la DGPE ne correspondent pas aux arbitrages finaux du PSN ».

Pour conclure les débats, les membres ont fait un point sur les aides mises en œuvre suite au gel d’avril.