La réforme de l’organisation territoriale de l’État engagée il y a quelques mois se poursuit. Elle vise, notamment par la réorganisation du réseau déconcentré de l’État, à une plus forte proximité avec les usagers, en privilégiant l’échelon départemental, pour la mise en oeuvre des politiques prioritaires du Gouvernement.
Afin de poursuivre cet objectif, est créée depuis le 1er avril 2021, une nouvelle entité départementale interministérielle : la direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP).
Cette nouvelle entité résulte de la fusion de la direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP), ainsi que de l’unité départementale de la direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (UD DIRECCTE).
Rattachée au ministère de l’Intérieur, en association avec les ministères concernés, cette nouvelle direction et son personnel, regroupant 66 agents, sont placés sous l’autorité du préfet de département.
Dans le Lot, la DDETSPP contribue à la mise en oeuvre des politiques publiques au coeur de la vie quotidienne des citoyens : bien-être animal, traçabilité des aliments, sécurité vétérinaire, inspections sanitaires, qualité des produits, inspection et droit du travail, accompagnement des entreprises, insertion professionnelle, protection des personnes vulnérables, hébergement, asile…
Au sein de la DDETSPP, l’inspection du travail conserve son système d’organisation et sa hiérarchie propre.
Dans le contexte de la crise sanitaire, ce regroupement permet d’établir un véritable service public intégré de l’insertion à l’emploi qui couvrira : l’insertion sociale et professionnelle (service public de l’insertion et de l’emploi) ; et l’hébergement et l’accès au logement (service public de la rue au logement).
L’action de l’État dans le Lot est ainsi renforcée au profit des usagers.