La Fdcuma est aujourd’hui au complet pour apporter ses traditionnels services aux agriculteurs mais également de nouvelles prestations comme la vérification des systèmes de levage ou le contrôle des pulvérisateurs en partenariat avec la Chambre d’Agriculture.

Le président Philippe Rauly et son équipe d’administrateurs se sont mobilisés pour relancer la Fdcuma sur une belle dynamique malgré la crise sanitaire et les problèmes de certaines productions agricoles. L’équipe administrative est désormais au complet avec des rôles bien définis. Françoise Curt, animatrice coordinatrice, accompagne les CUMA sur les aspects juridiques dans leurs projets d’organisation (mise à jour des statuts, règlements intérieurs, gestion administrative…), et assure la liaison avec l’échelon régional, ainsi que la communication autour des CUMA. Sophie Tantini, assistante de direction, s’occupe du montage des dossiers de subvention Feader/Région, des mesures du plan de relance gouvernemental et du suivi administratif des CUMA. Enfin, Louis-Henri Rossignol a été embauché comme animateur agroéquipement pour la partie machinisme: démonstrations de matériels innovants, conseils aux cuma souhaitant investir, formation Mécagest des Jeunes Agriculteurs et nouvelles prestations.
VGP et contrôle pulvés
S’appuyant sur les compétences de Louis-Henri Rossignol, la Fdcuma développe ces deux nouveaux services qui répondent aux besoins actuels de nombreuses exploitations.
C’est d’abord la Vérification Générale Périodique des systèmes de levage (VGP), une obligation légale inscrite depuis 2004 mais très peu mise en place ! Ce contrôle s’applique aux chargeurs frontaux, chargeurs télescopiques, pelles, remorques élévatrices et tous autres engins munis de systèmes de levage. Il doit être réalisé au moins une fois par an pour les manutentions de charge (fumier, terre…) et tous les six mois pour les engins de levage (bottes, bigbag, palettes…). La Fdcuma propose ce service aux CUMA et aux agriculteurs pour un coût modique, une heure de travail pendant laquelle l’engin est vérifié puis un rapport remis au propriétaire.
L’autre prestation est le contrôle des pulvérisateurs qui doit être réalisé tous les trois ans à compter de 2021. Nouveauté, la Fdcuma a souhaité s’associer à la Chambre d’Agriculture pour proposer avec le concours de la société Ecoréglage basée à Montauban, un contrôle des pulvérisateurs compétitif et fiable.
Tous les agriculteurs concernés par ces contrôles techniques de matériels peuvent donc s’adresser à la Fdcuma du Lot.

Contacts
Louis-Henri Rossignol 07 70 02 29 27 louis-henri.rossignol@cuma.fr.
Françoise Curt 06 31 84 71 95 francoise.curt@cuma.fr
Sophie TantinI 05 65 23 22 12 fdcuma46@lot.chambagri.fr