Validé par FranceAgriMer, le plan de relance de la filière ovine Lotoise porté par CAPEL et ses partenaires a fait l’objet d’un lancement officiel en présence du Préfet le 4 octobre à Fontanes du causse.

Rappelons que les partenaires (Capel, Chambre d’Agriculture, syndicat ovin, Ovilot, Destrel viandes, ODG agneau fermier du Quercy, CerFrance Lot, Adasea.d’oc, Idele) ont élaboré un plan de filière pour relancer la valorisation et la production ovine sur notre département. Il s’inscrit dans une volonté commune de conforter cette production emblématique indissociable de notre territoire et présente la spécificité d’intégrer tous les maillons de la filière de l’amont jusqu’à l’aval. Il a été lancé sur la ferme de la famille Roumieux à Fontanes du causse le 4 octobre.
Filière d’excellence
Le président de la Capel, Gérard Lavinal, soulignait les nombreux atouts de cette filière qui réunit sur notre département une production label rouge reconnue au niveau national, un encadrement technique pointu, un terroir magnifique et un outil d’abattage central à Gramat. Celui-ci va faire l’objet d’une modernisation que le groupe Bigard a programmée pour le mettre aux dernières normes d’excellence. L’agneau fermier du Quercy est apprécié et la clientèle fidèle en redemande. Tout est donc réuni pour relancer la production ovine qui bénéficie de surcroît actuellement d’un marché très porteur avec des prix intéressants. Une conjoncture particulièrement favorable dont les acteurs de la filière veulent profiter pour inverser la tendance de ces dernières années et développer la production. Ce plan prévoit sa relance aussi bien sur les élevages traditionnels que sur les autres exploitations désirant implanter un atelier complémentaire ovin. L’objectif est d’assurer un volume global suffisant pour conforter les apports à l’abattoir et amener une plus-value à toute la filière.
Soutien public
Les responsables professionnels ont unanimement salué cette démarche qui a fait l’objet d’une concertation soutenue et fédère les énergies autour de cette volonté commune. Les acteurs vont maintenant travailler de concert pour mettre en œuvre les différents programmes de ce plan. Le préfet du Lot, Michel Prosic, se félicitait de cette unité fédérative en soulignant son originalité. Il précisait que l’aide financière apportée par France Relance est ici pleinement objectivée car il s’agît justement de soutenir les entreprises d’excellence pour préparer l’économie de demain. Il félicitait les acteurs de cette initiative en soulignant leur ambition et en souhaitant leur réussite.