Savez-vous que dans les exploitations agricoles, on dénombre plus de 15 000 accidents entraînant un arrêt de travail ? Dans 1 cas sur 5, ces accidents sont liés à la manipulation des animaux.

Risques liés au contact avec les animaux
Exploitants agricoles, à tout moment, vos animaux peuvent soudainement changer de comportement et vous infliger des blessures graves. Soins des animaux, déplacement du troupeau, opérations de chargement, les risques d’accidents sont bien réels.
Compte tenu de la taille et du poids de certains animaux, les risques de traumatismes liés à leur manipulation sont très importants.
Que vos animaux soient en salle de stabulation, en pâturage ou en soins, vous êtes exposés à leurs mouvements brusques et imprévisibles.
Ceux-ci peuvent vous infliger des blessures (écrasement, bousculades, blessures par corne, morsures…), pouvant avoir de lourdes conséquences.
Prévenir les risques d’accidents avec vos animaux
Quelle que soit la situation : soins vétérinaires, intervention dans la salle de traite, déplacement du troupeau, en pâturage, adoptez les bonnes pratiques !
Maîtrisez les techniques de contention : contention de la tête, du corps et des membres d’un bovin adulte.
Agissez sur les aménagements : intégrez la circulation des machines, hommes, animaux dès la conception de vos bâtiments. Respectez les aires de vie, ne croisez pas les circuits propres (personnes, alimentation, camions laitiers…) et les circuits « sales » (animaux, raclage…).
Utilisez des appareils de contention, maintenez les sols propres et non-glissants.
Développez une bonne connaissance de vos animaux et les techniques d’approche : une bonne connaissance du comportement animal et des risques liés à la gestion quotidienne des élevages vous permettront de repérer les situations à risque, afin de gagner en sécurité.
Oreilles couchées, poils du dos hérissés, queue dressée grattements au sol, sont autant de signes qui vous avertissent, notamment dans les périodes critiques : vêlage, sevrage, mise en pâturage, introduction « d’un nouveau ».
Utilisez un chien de troupeau et ne vous mettez jamais devant votre animal dès lors qu’il est en stress.
Apprenez à vous faire respecter : avec une autorité reconnue, sans domptage. A chaque moment, effectuez vos tâches dans le calme, en évitant de faire du bruit ou des gestes brusques.
Quelques bons réflexes :

  • utilisez les appareils de contention à votre disposition (longes, cages…),
  • assurez-vous que les sols sont toujours propres et non glissants,
  • isolez les animaux malades et limiter le nombre de personnes dans votre élevage,
  • isolez les animaux agités ou agressifs (taureaux), par des clôtures adaptées,
  • portez des vêtements de travail et des chaussures de sécurité, (vaccination, vêlage, déparasitage…),
  • soyez à jour de vos vaccins.

Soyez prévoyant !
Grâce à votre contrat de prévoyance Groupama, en cas d’arrêt de travail, vous recevez une indemnité qui complète les Indemnités Journalières, versées par la MSA. Cela contribue à préserver vos revenus et ceux de votre famille.
En cas d’invalidité permanente, votre contrat de prévoyance Groupama prévoit le versement d’une rente ou d’un capital. Le contrat Capital Santé comporte également des garanties d’assistance, permettant par exemple de prendre en charge une aide-ménagère à domicile et les frais d’étude des travaux à réaliser pour réaménager son domicile si votre état le nécessite.
Si l’état de santé exige une reconversion professionnelle, le contrat de prévoyance Groupama vous permet de bénéficier d’une aide à déterminer vers quelle profession vous réorienter.
En cas de décès, une rente ou un capital sera versé aux bénéficiaires, que vous aurez désignés lors de la souscription du contrat.
Pour plus d’informations, n’hésitez pas à contacter votre conseiller Groupama.