• juillet 1, 2022
  • Aucun Commentaire
  • 179

Arbres haies paysages 46 : La dynamique de plantation est lancée

Arbres haies paysages 46 : La dynamique de plantation est lancée

L’activité de l’association Lotoise monte en puissance avec 14500 arbres plantés en 2021 et 18 000 prévus sur 2022/2023, principalement par des agriculteurs mais aussi par des collectivités ou particuliers.

L’association tenait son assemblée générale le 13 juin à Montfaucon. La présidente Karen Serres s’est félicitée du travail engagé en faveur de la plantation de haies champêtres, une solution d’intérêt général adaptée aux enjeux de transition économique et écologique de l’espace rural.

Elle remerciait les partenaires qui permettent à l’association de fonctionner, et en particulier l’adasea.d’Oc qui met à disposition ses personnels, la Chambre d’agriculture du Lot et la Fédération Départementale des chasseurs qui co-animent certaines actions.

Elle saluait le travail réalisé sur la campagne 2021-2022, 46 projets de plantation financés en partie par la région Occitanie, l’Agence de l’eau Adour Garonne, ou l’État via son dispositif du plan de relance « Plantons en France ». Ce dernier a permis la plantation de 9 km de haies nouvelles qui ont nécessité à la fois un accompagnement technique et la fourniture des végétaux avec protections. Rappelons que ces plantations sont subventionnées : achats des plants, préparation des sols, travaux de plantation, protection, entretien…

L’engouement général en France est tel que les pépiniéristes sont aujourd’hui en manque de jeunes plants champêtres. Dans ce contexte de pénurie de plants, l’association souhaite développer la récolte des graines d’arbres sur le département (alisier, bourdaine, cormier, cornouiller mâle et sanguin, viorne lantane….) pour alimenter les filières existantes et fournir les projets de pépinières locales. Les jeunes plants ainsi produits, adaptés génétiquement aux paysages et aux pédoclimats, seront valorisés dans les plantations à venir.

Ce travail de récolte déjà commencé pourra être réalisé avec l’aide de bénévole, pour garantir une récolte à maturité, suffisante en quantité et en diversité.

Planter oui, mais aussi bien gérer l’existant. L’association favorise une gestion raisonnée pour des haies durables. Son objectif est d’accompagner les agriculteurs, principaux gestionnaires, dans l’amélioration de leurs pratiques de gestion et de contribuer à redonner une valeur économique à la haie: bois énergie, bois d’œuvre, litière, ressource fourragère, paiements pour services environnementaux, marché du carbone.

L’association mène auprès de tous les publics des actions de sensibilisation sur la place de l’arbre champêtre et son intérêt notamment face aux enjeux climatiques et à la perte de biodiversité.

L’association est également impliquée dans plusieurs projets de territoire comme celui de la prévention des inondations Lot médian porté par le syndicat mixte du Célé, le contrat de restauration de la biodiversité porté par le Parc Naturel Régional, ou Corribior (mise en œuvre de la trame verte) avec la Fédération des chasseurs du Lot. Elle travaille aussi avec les communautés de communes sur l’aménagement des territoires à enjeu bocager.

Les missions de l’association sont donc multiples et importantes, ce qui l’a amenée à embaucher une conseillère technique, Cloé Ducuns, qui épaule Vincent Caylar.

Tout est prêt pour vous accompagner dans vos projets de l’hiver prochain, n’hésitez pas à contacter l’association sans tarder sur ahp46@adasea.net. 05 65 20 39 35