• juillet 29, 2022
  • Aucun Commentaire
  • 71

Capel : Préparer l’engagement coopératif de demain

Capel : Préparer l’engagement coopératif de demain

Réunis en assemblée générale le 30 juin à Gramat, les adhérents du groupe Capel ont réfléchi sur l’engagement coopératif et sur le modèle d’adhésion à proposer pour l’avenir. Un groupe mixte composé de jeunes agriculteurs et jeunes encadrants a travaillé sur des propositions concrètes soumises aux administrateurs.

Un bel exercice 2021

Le groupe Capel boucle son année 2021 avec d’excellents résultats grâce à une conjoncture favorable et à la pertinence des choix stratégiques réalisés les années précédentes. l’effort de recentrage sur ses métiers de base a porté ses fruits. Par ailleurs, la crise de la Covid n’a pas eu d’impact négatif sur l’activité de la coopérative, la consommation étant restée très dynamique sur les produits locaux. Si l’on observe de plus près les chiffres de ses différentes filières, on note que la Quercynoise a réalisé une année record par le nombre de canards transformés et commercialisés. Ce groupement reste le fer de lance de la coopérative. De même, la distribution a réalisé d’excellents chiffres, l’approvisionnement, l’agroéquipement, les magasins Gammvert, les matériaux, grâce à une conjoncture très favorable. Cap viti services a également tiré son épingle du jeu en proposant des services clés en main adaptés aux vignerons. Au niveau des ovins, le groupement travaille désormais en confiance avec l’entreprise Bigard qui a racheté l’abattoir de Gramat. Afin de contrer l’érosion de la production, Capel et ses partenaires de la filière ont initié un grand plan de relance ovin destiné à créer de nouveaux ateliers et à consolider les élevages d’agneaux fermiers du Quercy. Le président, Gérard Lavinal, s’est félicité de ces résultats en remerciant chaleureusement à la fois les adhérents fidèles à la coopérative et les salariés qui se sont impliqués pour cela.

Un groupe mixte de jeunes agriculteurs et salariés a réfléchi à la mobilisation des adhérents

Nouveau contexte

Mais la conjoncture s’annonce beaucoup plus difficile pour 2022. La terrible épidémie de grippe aviaire a touché de plein fouet la Quercynoise avec 28 élevages euthanasiés soit 157 000 canards! Le groupement estime qu’il produira 30 % de canards en moins sur cette année, ce qui se répercutera sur ses comptes. Côté bovin, le volume de production continue de se tasser dans un contexte national de décapitalisation du cheptel. Cette année 2022 voit l’entrée en application de la loi Egalim 2, mais celle-ci s’avère très difficile à mettre en place pour plusieurs raisons, la forte volatilité des prix du marché, la non application aux importations et au cadran, et la non fixation du taux par la loi. La coopérative peine à résoudre cette nouvelle équation. Une autre filière accuse le retournement de situation, celle des poules pondeuses. Le marché de l’œuf devenant très difficile, les éleveurs qui ont investi se retrouvent en situation délicate. Enfin, plus globalement, la coopérative se retrouve lourdement impactée par la flambée des charges, carburants, engrais, consommables… Gérard Lavinal et le directeur, Pierre Olivier Prévot, ne cachaient pas leurs inquiétudes face à cette conjoncture insaisissable. Pour y répondre, Capel entend poursuivre sa stratégie de compression des charges, de maintien des capacités de production et de partenariats avec les coopératives voisines.

Gouvernance

Gérard Lavinal soulignait l’importance d’impliquer les jeunes pour assurer l’avenir, aussi bien côté agriculteurs qu’au niveau des jeunes salariés. C’est pourquoi la coopérative a initié la création de ce groupe mixte de jeunes qui a réfléchi sur la mobilisation et l’engagement des adhérents. Accompagnés par des enseignants de l’école de Purpan, ils ont planché sur des actions concrètes à mettre en œuvre dans plusieurs domaines, la communication, les services proposés et le lien économique de l’adhérent avec sa coopérative. Ce point central a donné lieu à une enquête instantanée auprès des agriculteurs présents à l’assemblée qui ont répondu à plusieurs questions parfois sensibles sur l’engagement d’apport de l’adhérent ou la mobilisation des parts sociales. Un exercice de transparence sur la gouvernance qui a abouti à des propositions que le conseil d’administration de Capel va maintenant analyser de près.