• septembre 8, 2022
  • Aucun Commentaire
  • 143

Cénevières : Installation d’un jeune agriculteur courageux

Cénevières : Installation d’un jeune agriculteur courageux

Arnaud Malavelle a repris la ferme familiale à Cénevières

Arnaud Malavelle s’est installé sur l’exploitation ovine familiale en relançant la production de lavande et des ruches pour le miel. Seul jeune agriculteur de la commune, il a tissé tout un réseau de partenaires pour limiter les investissements.

Fils d’éleveur ovin, Arnaud Malavelle ne se destinait pas au métier. Artisan maçon à Limogne, il courait d’un chantier à l’autre lorsqu’un terrible accident de voiture le blesse très grièvement en 2015. Contraint à plusieurs années de rééducation, il décide alors de se réorienter en reprenant la ferme familiale de Bassoul. Il réalise son parcours d’installation en 2017 et s’installe en 2018 en GAEC avec sa mère. La ferme comptait 300 brebis F1 46, un élevage insuffisant pour préparer l’avenir.

Nouveaux ateliers

Il réfléchit alors à créer de nouvelles activités « notre ferme était autrefois grosse productrice de lavande jusque dans les années 1980. Mon grand-père possédait tout le matériel pour réaliser cette culture, récolteuse, cuve et alambic de distillation. Tous les voisins venaient distiller leur production chez nous puis le dépérissement de cette culture a conduit à son abandon. J’ai décidé de la relancer en plantant un hectare de lavande. Heureusement, tout le matériel était encore là mais il m’a fallu le rénover pour le remettre en service avec l’aide de mon frère et d’amis. J’ai acheté des plants certifiés et réalisé quelques semis à base de nos anciennes populations. Mes plantations dès 2017 ont bien fonctionné, preuve que mon terrain est propice à cette culture. Je distille les lavandes et produits de l’huile essentielle, de l’eau florale et quelques dérivés. Pour l’instant, nous commercialisons tout en direct… »

Arnaud Malavelle développe également une activité apicole composée d’une soixantaine de ruches pour la production de miel qu’il vend aussi en direct « c’est une activité très complémentaire des lavandes qui me permet d’avoir une gamme plus large de produits à proposer… »

Élevage ovin

Avec 300 hectares de causse tout autour de la ferme, c’est l’élevage ovin qui reste le socle de l’exploitation. Son projet d’installation consiste à augmenter le cheptel à 400 brebis tout en le convertissant en caussenardes pour la production d’agneau fermier du Quercy label rouge. Arnaud Malavelle livre à l’organisation de producteurs Capel « je pratique le pastoralisme extensif, ayant la chance d’avoir de grands parcours d’un seul tenant autour de la ferme. Je poursuis la stratégie de mon père, être au maximum autonome en alimentation du troupeau et acheter le moins de complément possible à l’extérieur. J’ai également construit une nouvelle bergerie bien équipée pour améliorer les conditions de suivi des animaux, notamment la mise bas, le parage d’onglons, les traitements. Par contre, j’ai limité au maximum les frais de mécanisation. Je travaille toujours avec les vieux tracteurs de la ferme. Pour les gros travaux, je fais appel à la Cuma de Limogne ou à des prestataires, ce qui me permet d’économiser beaucoup de frais de mécanisation. Je me concentre donc sur l’élevage et la production pour améliorer la rentabilité de l’exploitation… »

ministere