La lune d’abord encore montante, deviendra descendante à partir du 28 à 19h21.
Du 25 au 27, période racines (sans jardiner le 27 après 16h50: nœud ascendant): nouvelle occasion de semer panais, navets, persil tubéreux, betterave, hélianti, rutabaga, scorsonère, salsifis, poireaux pour l’automne, ainsi que radis et carottes. Semez aussi des endives.
Du 28 au 29, jours fleurs: d’abord en lune montante, semez des choux fleurs et des brocolis en pépinière, en dispersant bien les graines dans des petits sillons recouverts de 2 cm de terre fine, tassée avec le dos du râteau et arrosée délicatement. Semez encore des fleurs annuelles: bleuet, nigelle de Damas, alysse, delphinium, clarkia, mais aussi agératum, ancolie (photo), belle de nuit, gypsophile, œillet d’Inde… Puis dès le 28 après 19h21, en lune descendante: nettoyez les massifs de vivaces et divisez les plus grosses touffes. Plantez les vivaces achetées en godets, les glaïeuls, dahlias et cannas, et, en régions douces, les annuelles (pélargoniums, œillets et bégonias) semées en janvier. Repiquez, en place, vos semis d’impatiens, et en pot, ceux de pétunias effectués en février, et éclaircissez vos semis d’annuelles de mars. Taillez les arbustes défleuris. Plantez les brocolis et les choux-fleurs semés en fin d’hiver.
Du 30 avril au 1er mai à 11h29, jours feuilles: plantez les choux pommés, rouges, verts ou de Milan, ainsi que les choux frisés non pommés, et les choux cabus et les choux de Bruxelles semés en mars. Repiquez les choux cabus et les choux de Bruxelles semés dernièrement. Plantez des laitues pommées et batavias en veillant aux attaques de la louvette, cette chenille qui grignote les racines des plants de salades. Plantez les aromatiques vivaces et annuelles et taillez la sauge officinale (rabattez de moitié), pincez romarin, sarriette, origan, thym…
Après 9h29, passage en jour fruits et graines: plantez, en sol enrichi en compost, les piments, aubergines, tomates et poivrons, physalis, concombres et cornichons, courges, courgettes et pâtissons, melons, en les protégeant sous cloches ou tunnels (gare aux Saints de Glace !).