Du 26 au 28 à 12h07, période favorable aux racines : semez des radis de tous les mois ainsi que des carottes, sous abri, à récolter en primeur, qu’elles soient demi-longues, comme « Touchon » et « Nanco », ou courtes comme « Bellot » et « courte améliorée à forcer race Tamba ». Vous pouvez encore tenter un semis de poireaux « baguettes » (choisissez des variétés d’hiver résistantes au froid): ils ne se repiquent pas et seront récoltés en mai prochain.

Du 28 à 12h07 au 30, quelques journées à consacrer aux fleurs : semez des annuelles peu frileuses, en place, comme les pavots de Californie qui fleuriront ainsi plus tôt l’an prochain. Dans le même esprit, semez aussi des pois de senteur annuels dans des pots que vous hivernerez sous châssis, vous les planterez au printemps. Ecussonnez les églantiers pour multiplier les rosiers. Récupérez les graines du jardin: œillet d’Inde et rose d’Inde, rose trémière, souci… Récoltez le safran au fur et à mesure de la floraison.

Enfin du 1er octobre au 4 à 10h05, longue période feuilles, sans toutefois jardiner le 3 après 16h15 (lune à l’apogée): la mâche à grosses graines, et donc à grandes feuilles, semée en Août, doit être prête pour la récolte. Semez de la mâche à petites graines, de la roquette, des épinards, des laitues d’hiver, à protéger éventuellement avec un tunnel de forçage, ainsi que du mesclun et des chicorées à couper (dans les régions les plus chaudes pour ces deux derniers). Semez du cerfeuil, du persil et du cresson de jardin (une ligne de chaque ou une ligne avec toutes ces herbes mêlées, associées à des radis et des navets dont les jeunes feuilles complèteront ce mesclun original) ou alors semez un mesclun plus asiatique composé de mizuna, moutarde de Chine et choux chinois. Semez encore des engrais verts, sur les planches libérées. Regarnissez une pelouse dégradée par cet été trop sec en semant du gazon dans une terre bien affinée (sauf en régions fraîches).

La lune encore montante en début de semaine deviendra descendante à partir du 9 à 17h05.

Du 4 à 10h05 au 5 à 17h57, courte période fruits : les cueillettes se poursuivent, pommes et poires en particulier, mais aussi les petits fruits remontants comme les framboises ou les fraises. Si la production se poursuit, attachez les branches des framboisiers remontants et éventuellement des mûriers afin de leur permettre une meilleure exposition au soleil et d’éviter qu’ils ne touchent terre. Débarrassez les fraisiers de leurs stolons et offrez-leur un engrais organique naturel. Récoltez vos derniers haricots verts et n’arrachez pas les pieds. Coupez-les au ras du sol afin que les racines riches en azote améliorent la fertilité de la terre. Récoltez toutes vos courges avant les premiers froids. Semez des fèves en régions douces.

Du 5 à 17h57 au 8, longue séquence racines: semez des navets d’automne et d’hiver sous abri, ainsi que des carottes de variétés 1/2 longues comme « Touchon » et des radis de jours courts. Récoltez et stockez carottes, navets, betteraves et salsifis. Stratifiez les graines de cerfeuil tubéreux, dans un pot rempli de sable et enterré au pied d’un mur exposé au nord.

Enfin du 9 au 10, jours fleurs: en lune montante le 9 jusqu’à 17h05, semez des pois de senteur vivaces, directement en place, devant un support pour leur permettre de grimper (germination au début du printemps). En régions douces, semez des fleurs rustiques (ancolie, delphinium, godetia, aconit, rose trémière, campanule, giroflée, scabieuse…) que vous repiquerez au printemps, et au potager, des choux-fleurs, en pleine terre mais sous abri. Buttez les pieds d’artichaut avant que la terre soit détrempée ou gelée; rassemblez le feuillage raccourci sans serrer, apportez du compost mûr ou du terreau, et buttez sur 20 cm. Puis après 17h05, en lune descendante, plantez les bisannuelles et les vivaces semées cet été, ainsi que des hémérocalles et des pivoines. Plantez les bulbes de printemps et les lis (sauf le lis de la Madone). Avant les premières gelées, commencez l’arrachage des dahlias, cannas, bégonias et glaïeuls, et stockez-les après avoir laissé les bulbes et rhizomes sécher à l’abri.