Accueilli par le GAEC le Caussenard, la journée se poursuit sur les ovins et caprins. Quelques éleveurs ont répondu présent cette après-midi là pour comprendre les conséquences sur les performances des animaux d’un mauvais réglage ou entretien de la mélangeuse.

Après avoir présenté l’élevage, les conseillers ont plus insisté sur les aspects techniques par espèces.
Ainsi on peut apprendre que les ovins vont tout de même trier les rations mélangées mais en 2 temps : dans un 1er temps, les brebis vont se concentrés sur la recherche des concentrés, puis dans un 2nd temps trier les fourrages du plus fin au plus grossier.
On sait tous que l’utilisation d’une mélangeuse permet d’optimiser les rations suivant les stades physiologiques, en se basant sur une ration permettant de couvrir les besoins des animaux aux mêmes stades ayant les besoins les plus faible, puis pour les animaux à plus forts besoins de compléter cette ration mélangée par un apport de concentrés.
On peut souligner ainsi que pour 2 rations différentes sur le types de fourrages et le mode de distribution, mais avec le même mélange de concentrés, il y a une différence en moyenne de 8 cts/brebis/jour.