La filière d’engraissement des veaux de boucherie se porte plutôt bien sur notre région avec l’arrivée du contrat type entre éleveur et abatteur. Seule ombre au tableau, les prix en chute libre des petits veaux laitiers dont le marché s’est effondré.