A 67 ans, Roger Crouzat continue de vivre sa passion pour les vieilles mécaniques qu’il collectionne et retape sur sa ferme. Une passion qui l’a gagné tout jeune et qui ne se dément pas. Ancien mécanicien et ancien agriculteur, il est par exemple l’un des tous derniers charrons de France (fabricant de roues en bois).

Il suffit d’entrer dans sa ferme sur les hauteurs de Bannes pour comprendre immédiatement la passion de l’homme qui vous accueille avec la simplicité de la chaleur humaine et l’œil pétillant du passionné. L’antre de Roger Crouzat regorge de tant de vieux matériels qu’on ne sait où regarder ! Premiers tracteurs dont un Ponny canadien arrivé avec le plan Marshal en 1947, batteuse du début du vingtième siècle, lieuse, premier moteur français Bernard, faucheuses, matériels de mécanique…
La liste serait trop longue et appelle un commentaire chargé d’émotion « on m’a souvent proposé de racheter à bon prix mes vieilles mécaniques de collection mais je ne veux pas m’en séparer car c’est ma vie ! »