La coopérative Capel avait convié techniciens et agriculteurs à venir visiter sa plate-forme d’essais variétaux de blés tendres, le 18 juin à Montcuq. Le technicien des productions végétales, Laurent Sémenadisse, a commenté l’état de développement et de santé de cette vingtaine de variétés. Implantées sur un terrain de vallée caractéristique du Quercy blanc, avec un itinéraire technique assez traditionnel, ce panel de variétés est à la fois représentatif des utilisations actuelles, dont les blés meuniers, mais comporte également plusieurs variétés nouvelles émergentes. C’est notamment le cas des nouvelles variétés de blé certifiées NF (Norme Française) qui garantissent des blés tracés au niveau cultural. Leurs itinéraires techniques sont suivis et enregistrés ( analyses des sols, apports d’intrants, pratiques mises en œuvre…). Cette traçabilité permet aux acheteurs de s’assurer de leurs qualités et les amène donc à payer ces blés un peu plus cher que le marché. La coopérative Capel souhaite donc développer ce type de blé afin d’améliorer la rémunération de ses adhérents, d’où la mise en place de l’essai de ces variétés. Les participants ont pu constater l’état de ces différentes variétés et mesurer leurs aptitudes à offrir des rendements intéressants sur notre département.