• décembre 5, 2021
  • Aucun Commentaire
  • 315

Adaptation des élevages au changement climatique Se former pour comprendre et préparer l’avenir

Adaptation des élevages au changement climatique Se former pour comprendre et préparer l’avenir

La Chambre d’agriculture propose aux éleveurs de comprendre les évolutions climatiques en cours et les adaptations envisageables pour maintenir leur activité. Cette formation les amène à construire une véritable stratégie pour faire évoluer leur système de production dans le temps afin de l’adapter à ces changements à l’œuvre sur le long terme.

Constat climatique
Tous les travaux de recherche convergent aujourd’hui pour annoncer de profonds changements climatiques que l’on a d’ailleurs déjà commencé à entrevoir. Le réchauffement du climat est bien palpable avec son corollaire, l’augmentation des excès comme les canicules et sécheresses estivales. Les Chambre d’agriculture du Massif Central participent à une grande étude ( AP3C) pour mesurer plus précisément l’évolution de notre climat d’ici 2050. Cette démarche a fait appel à de nombreux experts, notamment de Météo France, pour affiner les chiffres. Ses conclusions sont claires : augmentation des températures de l’ordre de 0,4 degré par décennie et forte évolution du nombre de jours assez chauds. Les phénomènes rares comme les canicules ou les gels tardifs vont également augmenter. Ces données doivent maintenant être comprises par les éleveurs et mener à d’indispensables adaptations.
Programme
Cette formation doit aboutir à l’élaboration de stratégies qui permettront aux élevages d’adapter leurs pratiques pour arrêter de subir ces changements climatiques mais de travailler en les dépassant. Son programme se décompose en plusieurs séquences, le recueil des préoccupations des éleveurs, la présentation des pistes d’adaptation déjà mises en place, l’analyse des indicateurs clés du changement à venir (températures, pluviométrie, nombre de jours secs…), l’approfondissement de plusieurs techniques et l’échange d’expérience sur les résultats déjà observés, et enfin la mise en balance des atouts et inconvénients de ces techniques ainsi que leur impact sur l’organisation du travail. Une formation qui s’inscrit pleinement dans les préoccupations du moment et bénéficie de l’expertise de cette étude AP3C. Les conseillers de la Chambre d’agriculture ont suivi cette démarche et profiteront de cette journée pour répondre à toutes les questions avec un objectif partagé, ne pas attendre les conséquences du changement mais les anticiper grâce à de nouvelles stratégies aujourd’hui possibles.