• septembre 14, 2022
  • Aucun Commentaire
  • 218

Fièvre aphteuse : l’Australie sur le pied de guerre

Fièvre aphteuse : l’Australie sur le pied de guerre

Cela fait un siècle que la fièvre aphteuse n’a pas contaminé un seul animal australien.

 

Cependant, malgré les contrôles sanitaires très stricts à ses points de passage aux frontières, l’Australie est passée en mode alerte après qu’un foyer de cette épizootie a été détecté il y a quelques jours, sur son sol, dans des morceaux de viandes en provenance d’Indonésie, l’un de ses principaux partenaires commerciaux. En effet, les experts estiment qu’il y a 11,6 % de risque qu’un foyer de fièvre aphteuse se déclare en Australie au cours des cinq prochaines années.

 

Le ministre de l’Agriculture, Murray Watt, a installé un groupe de travail (qui a mis un mois à se constituer, ndlr). Il fournira des conseils urgents au cours des quatre prochaines semaines sur la réponse de l’Australie en cas d’épidémie potentielle. Les gouvernements fédéraux disposent de plans d’intervention bien préparés en matière de biosécurité et « aucune piste pour s’assurer que nous sommes prêts en cas d’épidémie ne sera négligée », a assuré Murray Watt. Par ailleurs, l’Australie a fourni un million de vaccins contre la fièvre aphteuse à l’Indonésie.

 

Enfin,« l’armée est appelée à conseiller le gouvernement fédéral sur la préparation de l’Australie à un éventuel foyer de fièvre aphteuse », rapporte le journal ABC News.