• octobre 22, 2022
  • Aucun Commentaire
  • 303

Conférence à Gramat : l’homme, l’animal et la viande, une passion millénaire

Conférence à Gramat : l’homme, l’animal et la viande, une passion millénaire

Jean Claude Goudoubert, le président de l’association des éleveurs d’agneaux fermiers du Quercy, a ouvert la conférence

La Chambre d’agriculture, le Geoc et l’association des éleveurs d’agneaux fermiers du Quercy ont organisé une conférence sur les relations entre l’animal et l’homme pour montrer leur antériorité et leur complexité.

Alors que certaines personnes remettent aujourd’hui en cause l’utilisation de l’animal et sa consommation, cette attitude ébranle les fondements relationnels entre nos espèces.

Antériorité et complexité

L’homme a donc toujours pensé la consommation de l’animal, depuis 7 millions d’années, et a toujours été fasciné par lui.  La consommation de viande est aussi un acte de sociabilité qui permet de maintenir son appartenance au groupe, et constitue dans toutes les sociétés humaines un aliment de fête.

Changement de paradigme

Après ces 7 millions d’années de consommation, la civilisation humaine des pays riches s’est fondamentalement transformée sous l’effet de l’urbanisation et de l’artificialisation du mode de vie. Parallèlement, ils ont également perdu le contact direct avec l’élevage et la mort de l’animal. Les animaux consommés sont majoritairement élevés dans des bâtiments fermés et les abattoirs soigneusement clos, à l’écart des regards. Le consommateur moderne achète sa viande en morceau, souvent emballée, ou même de plus en plus transformée en préparation et donc invisible.

La peur de tuer l’animal prend le dessus. Refusant la réalité de la société humaine « ne pas manger l’animal, c’est ne pas le tuer, ne pas répandre le sang et ne pas se salir » !.

Renouer le lien

La stratégie adoptée consiste plutôt à informer en toute transparence un maximum de consommateurs pour leur expliquer les réalités du vivant et de l’élevage. Sur notre région, nous avons la chance d’avoir un mode d’élevage extensif avec des brebis pâturant librement toute l’année, un atout pour montrer à la fois le respect du bien être animal et la qualité de sa viande.

les éleveurs ovins présents ont pu librement débattre avec les invités sur les enjeux de cette thématique