• mars 17, 2023
  • Aucun Commentaire
  • 358

France 2030 : De nouvelles aides à l’acquisition de matériels innovants

France 2030 : De nouvelles aides à l’acquisition de matériels innovants

Lors du salon de l’agriculture, le gouvernement a lancé l’ouverture du guichet d’aide au déploiement des équipements innovants favorables à la troisième révolution agricole, guichet ouvert depuis le 6 mars.

Les matériels éligibles sont très spécifiques , à voir sur le lien : https://draaf.occitanie.agriculture.gouv.fr/ouverture-du-guichet-d-aide-au-deploiement-des-equipements-innovants-favorables-a7827.html

 

FranceAgriMer cible un programme d’aide destiné à l’optimisation de la ressource en eau, à la préservation des sols, de l’eau et de l’air, à l’adaptation au changement climatique et aux risques sanitaires émergents, à la réduction de la consommation énergétique et à la production d’énergie renouvelable. Les matériels éligibles correspondent à des matériels connectés et innovants, ainsi qu’à des innovations techniques de filière.

 

Aidés à 20 % :

Le semoir à trois trémies e-drill maxi plus de Kverneland ;
Le dispositif Démét’air FreeCooling d’Airgaia ;
Le tracteur T6 Methane Power New Holland ;
Le système de pulvérisation Cruis’air de Berthoud.

Aidés à 30 % :

Helios Vigne d’UV Boosting ;
Irricrop de Sencrop ;
L’enrouleur Optima d’Irrifrance ;
Sencrop Plus de Sencrop ;
La sonde Météus d’Isagri ;
La station Météus d’Isagri ;
Le robot d’alimentation Aura de Kuhn ;
Le robot d’alimentation AF R4D4 de Jeantil ;
L’EKA de Rousseau ;
Bliss EcoViti de Bliss Ecospray.

Aidés à 40 % :

Les trois robots Trektor (mini, midi et maxi de Sitia) ;
Le tracteur électrique Alpo de Sabi Agri ;
Le dispositif LeafCrop de Sencrop ;
Datagrain de Javelot ;
Démét’air Airgaia d’Airgaia ;
Le robot Bakus et ses outils chez Vitibot ;
La canne EclairVale de La Canne Vale.

Pour les demandes portées par les entreprises dont les nouveaux installés et ou les jeunes agriculteurs détiennent au moins 20 % du capital social, le taux de base est majoré de 10 points.

 

 

Le montant minimal des dépenses présentées dans la demande d’aide est fixé à 2 000 € HT et le plafond de dépenses éligibles est fixé par demande à 200 000 € HT.

Pour les CUMA, le plafond des dépenses éligibles est fixé à 500 000€ HT par demande.

 

En ce qui concerne le matériel lié à l’irrigation, un dossier doit être complété et envoyé avec le devis à la DDT du Lot pour validation avant dépôt de la demande d’aide.