• mars 23, 2023
  • Aucun Commentaire
  • 398

Lacs, ruisseaux : Maîtriser leur entretien

Lacs, ruisseaux : Maîtriser leur entretien

cette formation avait lieu à Saint Paul de Loubressac

 

La Chambre d’agriculture a mis en place une formation à destination des agriculteurs pour leur apprendre à maîtriser l’entretien des ressources en eau : lacs et ruisseaux.

 

De nombreux agriculteurs détiennent des réserves d’eau pour l’irrigation des cultures ou utilisent des ruisseaux pour l’abreuvement de leurs animaux. Ces ressources subissent l’usure du temps et du climat. Mais il n’est pas toujours facile de s’y retrouver dans les techniques d’entretien. Qu’est il possible de faire ? qu’est ce qui est autorisé ou interdit ? Qui peut intervenir au niveau des nombreuses structures gestionnaires de l’eau ? Quelles sont les aides possibles pour réaliser ces travaux ? Afin de répondre à toutes ces questions, la Chambre d’agriculture a lancé cette formation qui dure une journée et combine une matinée en salle avec un après midi sur le terrain.

 

Cadre juridique

Ce sont les conseillers, Benjamin Campech et Clément Martel, qui animent cette formation avec l’appui des techniciens rivière du syndicat mixte local. La matinée est consacrée à la présentation des rôles des différentes structures qui s’occupent de l’eau, la Chambre d’agriculture, l’Office Français de la Biodiversité (OFB), les syndicats mixtes de rivière, l’ADASEA, l’Agence de l’eau, le Département ou encore la Région. Chacune ayant des attributions et des missions différentes. Il y est rappelé quels sont les propriétaires des cours d’eau ainsi que les droits et devoirs qui leur incombent, notamment au niveau de leur entretien. Car ce domaine est parfois délicat. La gestion de la ripisylve nécessite par exemple la connaissance des techniques ainsi que des périodes d’intervention autorisées sur l’année. L’enlèvement des embâcles exige également la connaissance des contraintes, et dépend de la catégorie du ruisseau. De même, le curage ou le faucardage (enlèvement de la végétation) répond à des exigences très précises. Pour les lacs, l’entretien des différents éléments (digue, vannes de vidange, déversoirs, évacuateurs de crues…) obéit à des critères très précis qu’il faut connaître. Cette formation permet de rappeler l’ensemble de ces données ainsi que les aides financières publiques possibles pour réaliser ces travaux parfois coûteux. Les techniciens rivière du syndicat mixte expliquent pour leur part le bon fonctionnement des cours d’eau et la façon de les gérer en respectant au maximum la vie aquatique. Au cours de l’après midi, des visites sur le terrain donnent l’occasion de voir des réalisations concrètes sur ruisseau et lac pour imager les informations reçues.