• juin 7, 2023
  • Aucun Commentaire
  • 425

Melon du Quercy : Bilan d’une bonne saison 2022

Melon du Quercy : Bilan d’une bonne saison 2022

Réunis en assemblée générale, les producteurs de melon du Quercy ont dressé le bilan d’une saison 2022 satisfaisante avec de beaux rendements et des prix corrects. La météo très chaude a favorisé la consommation de melon.

 

Les années se suivent mais ne se ressemblent pas pour les producteurs de melons. Après un été 2021 froid et humide qui a compliqué la production et la consommation de melon, la saison 2022 lui a été particulièrement favorable. La chaleur a boosté la consommation de melon, les français appréciant ce fruit. Côté production, les melonnières ont fructifié au maximum, donnant des rendements élevés. Peu de maladies se sont déclarées grâce à une météo très sèche, et des températures très fortes. Enfin, au niveau commercial, seul le début de saison, du 25 juin au 10 juillet, a connu une crise des prix car plusieurs zones de production Européennes se sont retrouvées sur le marché en même temps. Mais tout est rentré dans l’ordre à partir du 10 juillet et le reste de la saison a été couronné de succès avec des prix intéressants. Le président du syndicat des producteurs, Yvan Poiret, s’est félicité des résultats techniques et économiques de cette belle saison.

 

Bilan d’activité

Sur la saison 2022, 89 producteurs se sont engagés dans la démarche IGP melon du Quercy pour 473 ha. On note un léger tassement par rapport à l’année précédente. 9987 tonnes ont été récoltées et 9800 tonnes ont été livrées dans les stations de conditionnement par les producteurs agréés. Au final, 8742 tonnes ont été officiellement agréées en IGP melon du Quercy. Quatre stations ont commercialisé ce melon, Boyer, Mourgues, La Pinède et Planavergne, ainsi que deux expéditeurs-conditionneurs, Maraval et un nouveau, Thomas Douce à L’Hospitalet. Des volumes en nette hausse par rapport à 2021 qui montrent le succès de cette campagne 2022. Enfin, rappelons que les contrôles sont réalisés au niveau interne par les techniciens de structures habilitées, et au niveau externe par Qualisud. Au niveau qualitatif, deux séances d’analyses sensorielles ont été organisées sur des melons de variétés différentes, notamment les nouvelles variétés afin de vérifier leur qualité, mais les résultats ont été concluants.

 

Promotion

Le syndicat a maintenu son programme de communication sur 2022, en participant à de nombreuses manifestations sur les départements du Lot et du Tarn et Garonne. Il y a déployé son matériel promotionnel, banderoles, éventails, oriflammes, sacs, flyers… Il a également mené une campagne de publicité dans la presse, sur internet et Facebook. La notoriété du melon du Quercy y a été renforcée. Yvan Poiret remerciait tous les partenaires institutionnels qui participent à ces programmes. En fin de séance, le débat s’ouvrait sur les contraintes de plus en plus lourdes imposées par la réglementation environnementale. Les producteurs s’inquiètent notamment de l’application du plan pollinisateur qui est inadapté au melon, celui-ci fleurissant en continu. Ils s’interrogent sur les meilleures périodes de traitement et le renforcement des obligations.