• juin 12, 2023
  • Aucun Commentaire
  • 364

Anglars-juillac : Les vignerons Dephy testent la pulvérisation

Anglars-juillac : Les vignerons Dephy testent la pulvérisation

La journée était organisée sur la ferme départementale d’Anglars-Juillac

Le groupe de vignerons Déphy suivi par la Chambre d’agriculture a participé à une journée dédiée à la qualité de pulvérisation le 8 juin sur la ferme d’Anglars-juillac. Au programme les paramètres d’optimisation, le testage des pulvérisateurs et les solutions d’amélioration.

 

Depuis plusieurs années, la Chambre d’agriculture suit un groupe de vignerons « Déphy » qui travaillent sur les techniques et les itinéraires culturaux à même de diminuer les traitements phytosanitaires. Ils se retrouvent ainsi régulièrement pour échanger sur leurs pratiques, leurs expérimentations, et bénéficier des apports techniques d’autres spécialistes nationaux évoluant sur les différents vignobles Français.

 

Qualité de pulvérisation

L’envolée des coûts de production et la faiblesse des rendements de ces dernières années contracte de plus en plus les marges bénéficiaires des vignerons. Dans ce contexte, les produits phytosanitaires reviennent très chers et il convient de les utiliser avec le maximum d’efficacité et à moindre dose. Une attitude qui bénéficie également à l’environnement. C’est pourquoi la qualité de la pulvérisation représente un élément clé. Un pulvérisateur bien réglé et performant permet d’optimiser le traitement tout en diminuant les doses de produits épandus. Le conseiller viticole de la Chambre d’agriculture, Julien Benier, avait fait venir un grand spécialiste du sujet, Adel Bakache, conseiller machinisme spécialisé en pulvérisation à la Chambre de Gironde. Plusieurs vignerons avaient amené leurs pulvérisateurs. La journée a commencé par un rappel des éléments fondamentaux, la qualité des buses, la grosseur des gouttes, le calcul de la dose à l’hectare… Chaque pulvérisateur a ensuite été présenté puis testé avec une solution d’eau avec colorant. Des morceaux de papier sensible ont été positionnés dans les rangs de vigne afin de mesurer la qualité de la pulvérisation. Ils ont ensuite été retirés puis analysés pour mesurer la précision d’épandage sur la hauteur, la largeur ou la profondeur du rang. Les résultats ont ensuite été commentés devant le groupe. Chaque vigneron a ainsi bénéficié d’une expertise approfondie de son matériel avec les réglages à réaliser pour améliorer la qualité d’épandage. On constate que chaque appareil de pulvérisation a ses points forts et ses faiblesses, mais que celles-ci peuvent être rectifiées par des réglages appropriés ou le changement des buses. Grâce à cette journée de formation, le groupe des vignerons impliqués dans ce programme Déphy va pouvoir améliorer la pulvérisation et économiser ainsi des produits phyto.

 

Les vignerons du groupe Déphy ont bénéficié des conseils d’un spécialiste, Adel Bakache